Fédéralisme et identité européenne : contribution à une étude politique du phénomène Europe

par Pierre Le Beller

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Marc Péna.

Le président du jury était Jean-Philippe Agresti.

Le jury était composé de Marc Péna, Jean-Philippe Agresti, Nathalie Rubio, Virginie Lemonnier-Lesage.

Les rapporteurs étaient Nathalie Rubio, Virginie Lemonnier-Lesage.


  • Résumé

    Depuis les débuts de l'ère moderne, la formule fédérale s'est imposée de par le monde comme un moyen institutionnel de gestion de la diversité sociale et politique. Le système fédéral figure comme modèle idoine de constitution d'un ordre juridique composé. En tant que doctrine politique, le fédéralisme pose la question des appartenances collectives dans des termes différents des modèles identitaires classiques. Il offre une vision ouverte et inclusive du phénomène identitaire et ouvre sur une coexistence d'identités complémentaires dans un cadre institutionnel équilibré.La construction européenne déroge depuis ses débuts avec les principes fondamentaux du fédéralisme mais constitue une expérience nouvelle de communauté composée à fort potentiel intégrateur du point de vue politique et identitaire.L'analyse parallèle et complémentaire du phénomène Europe dans ses manifestations historiques les plus notables et du système fédéral dans ses fondements éthiques et moraux permet de mettre au jour une homologie saisissante entre l'idée d'Europe et le modèle fédératif, révélant dans le même temps les rigidités des forma mentis contemporaines restreignant le processus de constitution concrète d'un ordre politique fédéral européen.

  • Titre traduit

    Federalism and european identity : contribution to a political study of Europe phenomenon


  • Résumé

    Since the beginning of the Modern Era, the federal formula has been advocated worldwide as the adequate institutional tool to deal with politic and social diversity. It appears as a suitable model for the constitution of a compound legal order. As a political doctrine, federalism raises the question of collective membership in rather divergent terms compared to the classical identity models. Federalism offers an open and inclusive vision of identity phenomenons and guides towards a balanced institutional framework guaranteeing the coexistence of complementary identities.From its start, the European construction derogates with the core principles of federalism, constituting nevertheless a new experience of a compound community endowed with a strong political and identity integration potential.The parallel and comprehensive analysis of the Europe phenomenon in its most remarkable historical manifestations and the ethic and moral basis of the federal system reveals a strong homology between the idea of Europe and the federative model, as well as the rigidities of contemporary forma mentis restraining the process for the constitution of an actual European federal order.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (539-67 p.)
  • Notes : Titre de couverture différent de la version électronique originale
  • Annexes : Bibliogr. p. 519-532. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3121
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.