Littératie médiatique et petite enfance. Appropriation de contenus audiovisuels par des jeunes enfants non-lisants et sourds

par Komi Kounakou

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Sylvie Leleu-Merviel et de Michel Labour.

Le président du jury était Michèle Gellereau.

Le jury était composé de Sylvie Leleu-Merviel, Michel Labour, Jean Davallon, Mariette Julien, Yahaya Diabi, Julie Houriez.

Les rapporteurs étaient Jean Davallon, Mariette Julien.


  • Résumé

    La thèse s’appuie sur le concept de littératie médiatique. Après l’avoir défini, elle s’emploie à le mettre en œuvre pour les enfants non-lisants (2 à 7 ans) du Togo et/ou sourds (7 à 12 ans) de France. Partant de l’hypothèse que les contenus médiatiques peuvent contribuer au développement, aux apprentissages et à la culture de ces enfants, l’analyse infocommunicationnelle des mécanismes d’appropriation de ces contenus est effectuée pour ces deux populations cibles. L’étude mobilise ainsi des expérimentations de terrain au Togo et en France.La première partie fait un état des lieux rapide des différents dispositifs médiatiquesd’interaction et d’apprentissage destinés aux enfants des deux pays de référence. Cette revue préliminaire des terrains d’étude montre que les politiques et les dispositifs de communication propres à notre cible restent insuffisants d’une part, et que le champ est très peu abordé dans les travaux antérieurs d’autre part.La deuxième partie se penche sur le cadre théorique de la littératie médiatique et précise sa conceptualisation dans le champ des sciences de l’information et de la communication. Le protocole VI.A.G.E est alors élaboré pour évaluer le processus d’appropriation de contenus médiatiques auprès des enfants.La troisième partie est consacrée au dépouillement des trois expérimentations de terrain menées au Togo (visionnage expérimental du film Kirikou et la sorcière) et en France (visioguide sur DVD et i-Pad, et interaction sur écran géant tactile, notamment au Musée du Quai Branly). Leurs résultats respectifs sont exposés. Un bilan général clôt la thèse : il récapitule les apports de la recherche à l’analyse de la littératie chez les enfants et trace quelques perspectives pour des travaux futurs.


  • Résumé

    The thesis leans on the concept of media literacy. After defined this concept, we have tried to implement it for non-reading children (2 - 7 years) of Togo and\or deaf persons (7 in 12 years) of France. Assuming that the media contents can contribute to the development, to the apprenticeships and to the culture of these children, an information-communication analysis of the mechanisms of appropriation of these contents is made for these two target populations.The study has mobilized experiments in Togo and in France. The first part concerns the situation of the various media plans of interaction and apprenticeship intended for the children of both reference countries. This preliminary review of the grounds of study shows that the public politics and plans of communication appropriation for our target remain insufficient on one hand, and that the field is little approached on the previous works of the other one.The second part bends over the theoretical frame of the media literacy and specifies its conceptualization in the field of information communication. The protocol VI.A.G.E is then elaborated to estimate the process of appropriation of media contents with the children. The third part is dedicated to the perusal of three experiments of ground led to Togo (experimental viewing of the movie Kirikou and the witch) and in France (visio-guide on DVD and iPad, and interaction on tactile big screen, in particular at Quai Branly Museum). Their respective results are explained. A general balance assessment closes the thesis: it recapitulates the contributions of the research in the children literacy analysis and draws some perspectives for future works.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Valenciennes- Bib électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.