Contribution à la formalisation et à l’identification de la stabilité humaine au regard de la sécurité : application aux transports guidés

par Philippe Richard

Thèse de doctorat en Génie informatique. Automatique

Sous la direction de Frédéric Vanderhaegen.

Soutenue en 2012

à Valenciennes .


  • Résumé

    Le travail de la thèse propose une contribution originale basée sur le concept de stabilité humaine par l’identification des risques associés dans le cadre de l’évaluation de la sécurité du système. Dans une première partie, les difficultés à prendre en compte les facteurs humains dans les études de sécurité sont mises en évidence et une nouvelle voie de recherche pour l’intégration des facteurs humains basés sur le concept de stabilité est présentée. La deuxième partie propose un état de l’art reposant sur les concepts de stabilité et de résilience. Bien que le concept de stabilité soit habituellement défini autour d’un point d’équilibre durable qui induit un sentiment de contrôle de la sécurité lors du fonctionnement normal, il apparaît que le comportement stable d’un opérateur humain peut entraîner des risques dans certaines situations telles que l’hypovigilance, l’inattention, etc. . La troisième partie pose les bases de la stabilité humaine pour l’évaluation des risques. La stabilité humaine est définie comme la capacité de l’opérateur de rester dans un état de fonctionnement stable dans des conditions spécifiées. Ce concept est ensuite formalisé et trois modes de stabilité sont développés (temps, fréquence et séquentiel). La partie suivante vise à appliquer ce concept de stabilité humaine dans le cadre du système ERTMS/ETCS. Enfin, des perspectives mettent en évidence cet intérêt de la stabilité humaine par la définition d’indicateurs de risque pour évaluer la sécurité du système.

  • Titre traduit

    Contribution to the characterization and identification of human stability in terms of security : application to guided transport


  • Résumé

    The work of the thesis presents an original contribution based on the concept of human stability by identifying the associated risks as part of the safety system assessment. In a first part, the difficulties to take into account human factors in safety studies are highlighted and definitions of new ways for the integration of human factors based on the concept of stability are aimed. The second part presents a state of the art resting on stability and resiliency concepts. Although the stability concept is usually defined around a sustainable equilibrium point that induces a feeling of safety control during normal operation, it appears that the stable behavior of a human operator can lead to risks in certain situations such as hypovigilance, inattention and so on. . . The third part lays the foundation of human stability for risks assessment. Human stability is defined as the ability of the operator to stay in a stable operating state under specified conditions. This concept is then formalized and three modes of stability are developed(time, frequency and sequential modes). The following part proposes to apply this concept of human stability in the framework of ERTMS/ETCS. Then, some perspectives highlight the interest of human stability for the definition of risk indicators to assess system safety.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 p..)
  • Annexes : Bibliographie p. [131]-137. Glossaire.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 900843 TH
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 900844 TH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.