Evaluation d'une stratégie thérapeutique dans la broncho-pneumopathie chronique obstructive basée sur l'administration d'anti-protéases par voie aérosol

par Annabelle Tanga

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé, spécialité Biochimie

Sous la direction de Thierry Moreau et de Marie-Louise Zani.

Soutenue le 02-04-2012

à Tours , dans le cadre de École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire) , en partenariat avec SST/12/U INSERM 1100 - PRPA - Pathologies respiratoires : protéolyse et aérosolthérapie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Pascale Reverdiau.

Le jury était composé de Nathalie Heuze Vourc'h, Gaetan Deslee.

Les rapporteurs étaient Vincent Lagente, Jean Michel Sallenave.


  • Résumé

    Il est bien établi que l’inflammation joue un rôle central dans la pathogenèse de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Celle-ci va entraîner un déséquilibre marqué de la balance protéases-antiprotéases avec comme conséquence une libération massive des protéases à sérine du neutrophile (NSPs) : élastase (HNE), protéase 3 (Pr3) et cathepsine G (CG). Outre la dégradation de la matrice extracellulaire, ces protéases stimulent la sécrétion de cytokines pro-inflammatoires, contribuant ainsi au maintien d’une inflammation chronique. Dans une optique de ciblage de ces protéases dans la BPCO, nous avons évalué la capacité de la trappine-2 A62L (T2 A62L), un inhibiteur recombinant dérivé de trappine-2 (T2) capable d’inhiber les trois NSPs, à protéger l’épithélium alvéolaire des effets délétères engendrés par les NSPs. Dans notre étude nous avons montré que la T2 A62L inhibe significativement le détachement cellulaire et la dégradation des protéines de jonctions cellulaires (E-cadhérine, ß-caténine et Zonula Occludens-1) des cellules épithéliales alvéolaires (A549), induits par chacune des NSPs ou par des neutrophiles activés.

  • Titre traduit

    Evaluation of therapeutic strategy for COFB based on aerosol delivery of protease inhibitors


  • Résumé

    Inflammation has been demonstrated to play a central role in chronic obstructive pulmonary diseases (COPD). Neutrophil influx leads to a massive release of neutrophil serine proteases elastase (NSPs): elastase (HNE), proteinase 3 (Pr3) and cathepsin (CG) thereby leading to a protease/anti-protease imbalance. Besides the proteolytic damages to the lung extracellular matrix proteins, these proteases stimulate secretion of pro-inflammatory cytokines and therefore contribute to the perpetuation of inflammation. In order to target these proteases in COPD, we have examined the capacity of trappin-2 A62L (A62L T2), a genetically modified inhibitor which is able to inhibit all three serine neutrophil proteinases at the same time to protect the alveolar epithelium of the deleterious effects caused by the NSPS. In our study, we showed that T2 A62L significantly inhibits cell detachment and degradation of cell junction proteins (E-cadherin, ß-catenin and ZO-1, zonula occludens-1) of alveolar epithelial cells (A549) induced by each individual NSPS or by activated neutrophils. In addition to their antiproteolytic action T2 and T2 A62L reduced proinflammatory cytokines IL-6 and IL-8 release by A549 cells, previously stimulated by HNE or Escherichia coli lipopolysaccharide (LPS).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.