Etude électrophysiologique des réponses auditives corticales chez l'enfant avec une réhabilitation auditive

par David Bakhos

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Nicole Bruneau et de Emmanuel Lescanne.

Soutenue le 17-12-2012

à Tours , dans le cadre de École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire) , en partenariat avec SST/12/U INSERM 930 - IC- Imagerie et Cerveau (eq 1 2 3 & 4) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Frédérique Bonnet-Brilhault.

Le jury était composé de Nicole Bruneau, Emmanuel Lescanne, Olivier Deguine, Hung Thai-Van, Arnaud Coez.

Les rapporteurs étaient Olivier Deguine, Hung Thai-Van.


  • Résumé

    Les enfants sourds congénitaux ne peuvent pas acquérir le langage oral. L'acquisition du langage après réhabilitation montre des différences individuelles qui peuvent être liées à la réorganisation corticale consécutive à la surdité. Le fonctionnement auditif cortical peut être exploré par les méthodes électrophysiologiques. Notre première étude a permis de montrer une relation entre les réponses auditives temporales (onde N1c) et les capacités langagières chez des enfants avec une réhabilitation audioprothétique. Dans une seconde étude, nous avons mis en évidence une réponse spécifique à la voix humaine chez les enfants implantés cochléaires ayant un bon niveau de langage. La distribution de cette réponse est cependant différente de celle obtenue chez les enfants normo-entendants. La réduction de l'artefact dû à l'implant cochléaire a été une étape préliminaire indispensable à l'analyse des potentiels évoqués auditifs corticaux. L’identification de tels marqueurs permettra de définir des facteurs pronostics et de mieux repérer les enfants nécessitant une adaptation précoce de la rééducation.

  • Titre traduit

    Cortical auditory responses in children with auditory rehabilitation : an electrophysiological study


  • Résumé

    Congenitally deaf children cannot acquire spoken language. Language development following auditory rehabilitation varies widely from child to child; this variability could be explained by cortical reorganisation following congenital deafness. Electrophysiological techniques make it possible to investigate cortical auditory processing. Our first study identified a relationship between auditory temporal responses (N1c wave) and language performance in children fitted with hearing aids for moderate congenital deafness. Our second study investigated cortical voice processing in children with a cochlear implant (CI) and with good language performance. Minimisation of the CI artifact was a preliminary step to analyse cortical auditory evoked potentials. A specific response to voice was found in children with CI, broader and more frontally distributed than this recorded in normal hearing children. The identification of such markers shoult it make possible to identify prognostic factors and to better indentify children in need of early care management.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.