L'aile Louis XII du Château de Blois , son décor sculpté à l'aube de la Renaissance

par Claudie Doudeau-Cheutin (Cheutin)

Thèse de doctorat en Histoire de l'Art

Sous la direction de Alain Salamagne.

Soutenue le 20-10-2012

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Centre d'études supérieures de la Renaissance (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Dany Sandron.

Le jury était composé de Bruno Boerner, Pascal Lievaux.


  • Résumé

    Devenu soudainement roi de France en 1498, Louis XII entreprend de reconstruire le château familial de Blois. L'aile Louis XII du château royal présente un programme iconographique sculpté exceptionnel réalisé de 1498 à 1503 environ, qui comporte plus de deux cents culots, gargouilles, masques grotesques, rosaces, monogrammes et emblèmes, entourant la figure équestre du roi et le décor de l'escalier. Les sources manuscrites relatives à la réalisation du décor sculpté ayant disparu presque en totalité, le parti pris a été de considérer dans la première partie les événements qui, du cadre historique aux restaurations des XIXe et XXe siècles, ont forgé l’identité actuelle du château. L'étude iconographique est abordée en seconde partie, incluant le décor sculpté du château de Blois, les enjeux ignorés du décor du grand escalier et de la voûte en relation avec la figure équestre, l'emblématique royale de Louis XII. La troisième partie permet d’insérer le décor sculpté dans le contexte de création de la sculpture dans les chantiers et ateliers de 1450 à 1520. De la seconde moitié du XVe siècle à 1520

  • Titre traduit

    The Louis XII wing of the royal castle of Blois, his sculpted decoration at the beginning of the Renaissance


  • Résumé

    As soon as he become king of France in 1498, Louis XII undertake to rebuild the family castle of Blois. The Louis XII wing of the royal castle of Blois shows an exceptional iconographic and carved program done from 1498 to about 1503, which consists of more than two hundred culots, gargoyles, grotesques, masks, medallions, monograms, and emblems, surrounding the equestrian statue of the king and the staircase. As the manuscript archives relating to the carvings have almost completely disappeared, the objective has been to consider firstly the historical events up until the restorations of the 19th and 20th century that have contribued to the current identity of the château. An iconographic study is approached in the second part, including the sculpted decoration of the château, the relationship between the decoration of the grand staircase and the vault with the equestrian statue. The third part relate to the role of the carved decoration within the artistic context of buiding sites and workshops between 1450 to 1520

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.