Histoire des (re-)traductions et des (re-)traducteurs de la poésie de Rainer Maria Rilke dans l'espace francophone

par Alexis Tautou

Thèse de doctorat en Etudes germaniques

Sous la direction de Bernard Banoun et de Irene Weber Henking.

Soutenue le 24-11-2012

à Tours en cotutelle avec l'Université de Lausanne , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (équipe de recherche) .

Le président du jury était Christine Lombez.

Les rapporteurs étaient Christine Lombez, Luzius Keller.


  • Résumé

    Notre travail rend compte de la double articulation d’analyse d’Antoine Berman dans Pour une critique des traductions: John Donne. La méthode bermanienne intègre tant une histoire, événementielle et individuelle, des traductions qu’une analyse des textes à la lumière de leurs entours (paratextes, projets de traduction, etc.). Dans une première partie, nous tenterons de décrire à l’aide d’un panorama historique l’importation de la poésie de Rilke en traduction française, des premières versions du début du XXe siècle aux dernières traductions des Élégies de Duino. Nous nous attacherons à l’identité des différents (re-)traducteurs et à l’horizon général de leur travail. Dans une seconde partie, nous comparerons plusieurs versions françaises de la première Élégie de Duino, oeuvre poétique de Rilke la plus retraduite en français. A travers différents critères touchant à la forme et au sens, nous saisirons l’apport de ces traductions et le lien qui les unit, afin de constater in fine si les comportements socio-culturels observés dans la première partie se matérialisent aussi dans la pratique des (re-)traducteurs duinésiens

  • Titre traduit

    History of the (re-)translations and (re-)translators of Rainer Maria Rilke's poetry in the French-speaking areas


  • Résumé

    This dissertation rests on the double articulation of Antoine Berman’s analysis of translation in Toward a translation criticism: John Donne. Indeed, Berman’s method integrates as well a macroscopic and individual history of translations as an analysis of texts, considering their peripheral features (paratexts, translation projects, etc.). In the first part, we will depict through a historical panorama the import of Rilke’s poetry in French, from the first versions of the early 20th century to the latest translations of the Duino Elegies. We will thereby give heed to the identity of the different (re-)translators and to the general horizon of their translations. In the second part, we will compare several French versions of the first Duino Elegy, Rilke’s most retranslated poetical opus in French. Through various criteria dealing with form and sense, it will be a question of comprehending what these translations bring and the kind of bond holding them together. We intend eventually to find out whether the sociocultural behaviors we noticed in the first part are also observable in the practices of the Duinesian (re-)translators.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.