L'univers médiéval et ses figures de représentations dans l'opéra italien (1690-1730)

par Ludovic Piffaut

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Laurine Quetin.

Soutenue le 19-10-2012

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (équipe de recherche) .

Le président du jury était Brigitte Van Wymeersch.

Le jury était composé de Adrian La Salvia, Albert Gier.


  • Résumé

    L’univers médiéval tient une place importante dans la culture poétique italienne du XVème au XVIIIème siècle. Emblèmes de cet univers, les poèmes épiques de l’Arioste et du Tasse, imités de ceux d’Homère, promeuvent les histoires les plus populaires des théâtres italiens des XVIIème et XVIIIème siècles. L’écriture du Moyen Âge dans l’opéra, entre 1690 et 1730, montre une diversité des esthétiques et des figures poétiques et dramatiques. Grâce à l’Accademia dell’Arcadia, la rénovation du livret ouvre de nouvelles perspectives à son exploitation, que développera Zeno contrairement à Metastasio. En s’appuyant sur la tragédie française, celle-ci lie étroitement art poétique et musical. L’air symbolise ce point de rencontre des affects et de leur représentation musicale. Il contribue à la célébrité de l’Artaserse (1730) de Vinci et celui de Hasse. Ces opéras précipitent le déclin des sujets médiévaux et laissent la place à un nouveau modèle lyrique.

  • Titre traduit

    medieval universe and its representation's figures in Italian Opera (1690-1730)


  • Résumé

    Medieval universe took an important place in the Italian poetic culture from the 16th to the 18th century. Emblems of this universe, Ariosto and Tasso’s epic poems, imitated of Homer’s, upgraded to most popular histories of the Italians theatres of the 17th and 18th centuries. The Middle Ages’ representation in Opera between 1690 and 1730, showed a diversity of esthetics but dramatic and poetic figures too. Thanks to the Accademia dell’Arcadia, the renovation of the libretto led to consider new prospects of its exploitation. Zeno developed the new vision of Middle Ages contrary to Metastasio. Supporting by French tragedy, this renovation unified with strength poetical and musical art. The aria symbolized the meeting point of affects and their musical representations. It contributed to the celebrity of Vinci’s and Hasse’s Artaserse (1730). These two operas hastened the decline of medieval subjects and installed a new lyric model.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 19-10-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.