La naissance des Andes au Crétacé supérieur : origine et construction du Batholite côtier sud-péruvien (région d'Arequipa)

par Sophie Demouy

Thèse de doctorat en Sciences de la terre

Sous la direction de Michel de Saint-Blanquat et de Thierry Sempéré.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Durant le Crétacé supérieur-Paléocène, une intense activité magmatique localisée le long de l'arc Toquepala a entraîné la création d'un relief important le long de la marge sud-péruvienne. La croissance de cet arc coïncide avec le seul soulèvement connu le long de la marge, ce qui permet de proposer qu'il en est un moteur principal. Notre étude se concentre sur une section du Batholite Côtier péruvien qui s'étend sur 80x60 km pour une épaisseur supérieure à 7 km. Les données structurales décrivent un objet complexe, constitué d'unités plutoniques dont certaines ont subi des épisodes de déformation extensive syn à post mise en place. De grandes failles normales structurent le batholite en réponse à des contraintes tectoniques et à la croissance exagérée de l'arc. L'étude géochronologique souligne la construction discontinue du batholite, au Jurassique (200-175 Ma) et au Crétacé-Paléocène (90-60 Ma). L'exploitation des données géochimiques et isotopiques (Hf, Sr, Nd) permet d'identifier un premier stade dans l'activité de l'arc, caractérisé par une prédominance des processus de mélange et de cristallisation fractionnée, et un second stade durant lequel les magmas homogénéisés évoluent seulement par cristallisation fractionnée pour se mettre en place au niveau du batholite sous la forme d'unités très volumineuses. La maturité du système s'exprime par un phénomène de flare-up entre 70-60 Ma durant lequel plus de 70% du batholite est mis en place. Ce phénomène de haut flux magmatique est caractérisé par des signatures juvéniles des magmas et constitue un apport non négligeable à la croûte continentale.

  • Titre traduit

    The birth of the Andes during the upper Cretaceous : origin and building of the Coastal Batholith of southern Peru (Arequipa area)


  • Résumé

    During the Late Cretaceous and Paleocene, intense magmatic arc activity resulted in the building of a continuous relief along the Peruvian margin. This arc growth coincided with the only known significant uplift along the coastal southern Peru. Our study has focused in the Arequipa area, on a batholith segment extending 80x60 km for a thickness bigger than 7 km. The structural study describes an object that is complex and consists of different plutonic units, that for some underwent extensive deformation syn to post emplacement. Major faults affect the batholith as a consequence of tectonic strains and exaggerate growth of the arc. The geochronological study indicates a discontinuous construction of the batholith, during the Jurassic (200-175 Ma) and the Late Cretaceous-Paleocene (90-60 Ma). Exploitation of the geochemistry and isotopic data (Hf, Sr, Nd) allows to identify an initiation stage of the arc during which fractional crystallization and mixing are predominant, and a thermal maturation stage during which magmas are homogenized in the deep crust, and evolve by fractional crystallization until the batholith level. This period leads to the construction of more than 70 % of the batholith and can thus be considered as a flare-up event. This event is characterized by juvenile signatures and also contributes significantly to the growth of the continental crust.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 297-311

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0341

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 12 TOU3 0341
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.