Étude des processus de transport et conversion d'énergie dans la magnétosphère terrestre à partir des observations THEMIS

par Laurianne Palin

Thèse de doctorat en Astrophysique

Sous la direction de Christian Jacquey et de Jean-André Sauvaud.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les magnétosphères sont des objets universels qui résultent de l'interaction entre un écoulement plasma et un obstacle magnétisé. Leurs structures reposent sur un système de courant qui assurent la transition entre différents régimes plasma et à travers lesquels l'énergie électromagnétique peut être convertie en énergie cinétique et thermique et inversement. Dans le cas de la Terre, c'est la couche de courant s'écoulant dans le plan médian de la queue magnétosphérique qui est la clef de voûte du système et c'est là que se développe une instabilité majeure autour de laquelle s'organise le cycle énergétique du système. A la suite d'une instabilité globale, l'énergie transmise par le vent solaire et accumulée dans la queue magnétosphérique est dissipée de façon explosive lors de périodes perturbées appelées sous-orages magnétosphériques. Les missions multi-points telles Cluster, Double Star ou THEMIS permettent une analyse multi-échelle de la queue magnétosphérique. Une étude de cas de trois sous-orages successifs montre que, les changements observés dans la queue (dipolarisation se propageant vers la queue et injections de particules vers la Terre) correspondent à une disruption de courant se propageant en direction anti-solaire. La comparaison des données avec des simulations cinétiques (PIC, Particle In Cell) suggère que les signatures observées peuvent être celle du processus de reconnexion magnétique initié dans la queue proche se propageant en direction antisolaire. Les dipolarisations sont des signatures caractéristiques des sous-orages magnétosphériques. L'analyse d'une série de huit dipolarisations montre qu'elles ne sont pas toujours associées aux sous-orages mais à de petites perturbations très localisées en région aurorale. Une analyse statistique de ce type de dipolarisations a permis de caractériser les changements de l'état de la couche de plasma qu'elles provoquent (épaississement, réduction de la densité de courant, augmentation de la densité d'énergie).

  • Titre traduit

    Study of the propagation of the plasma structures and energy conversion in the earth magnetosphere using the themis mission


  • Résumé

    Magnetospheres are universal objects which result from the interaction between plasma flows and a magnetized obstacle. Their structures are based on a system of currents which insure the transition between various plasma regimes and through which the electromagnetic energy can be converted in kinetic and thermal energy. In the case of the Earth, the current sheet flowing in the median plan of the magnetotail is the keystone of the system and the place where a major instability occur. The energy cycle of the system is organized around it. Following the global instability, the energy transmitted by the solar wind and accumulated in the magnetotail is dissipated in an explosive way during perturbed periods called magnetospheric substorms. Multi-points missions such as Cluster, Double Star or THEMIS, permit a multi-scale analysis of the magnetotail. A case study of three successive substorms show that, the changes observed in the tail (dipolarisations propagating towards the tail and injections of particles towards the Earth) correspond to a current disruption propagating in anti-solar direction. Comparing data with kinetics simulation (PIC, Particle In Cell) suggests that the signatures observed can also be interpreted as magnetic reconnexion initiated in the near tail and propagating in antisolar direction. Dipolarisations are characteristic signatures of substorms. The analysis of eight successive dipolarisations shows that they are not always associated with substorms but with very localized disturbances in the auroral region. A statistical analysis of this type of dipolarisations allows characterizing the changes they make in the plasma sheet (thickening, current density reduction, increase of the energy density).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-235

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0282

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T727
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.