Étude de la régulation transcriptionnelle des gènes bab au cours du développement des appendices chez la drosophile

par Aissette Baanannou

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Henri-Marc Bourbon et de Muriel Boube.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Study of the transcriptional regulation of bric-a-brac genes during the morphogenesis of appendages in drosophila


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Afin de mieux comprendre (i) les mécanismes moléculaires régissant le contrôle de l'expression des gènes impliqués dans le développement et (ii) les réseaux génétiques s'établissant en réponse à des processus de signalisation cellulaire, de plus en plus d'études s'intéressent aux éléments régulateurs en cis des gènes. C'est dans ce cadre que s'inscrit cette thèse intitulée "Contrôle de l'expression transcriptionnelle des gènes bric-à-brac lors de la morphogenèse des appendices chez le modèle drosophile". Le locus bric-à-brac (bab) chez Drosophila melanogaster se compose de deux gènes paralogues, bab1 et bab2, codant pour des protéines nucléaires à domaine BTB, et qui (i) sont exprimés dans les disques imaginaux de pattes et d'antenne selon des patrons très similaires et (ii) sont requis pour la segmentation normale des parties distales des pattes et des antennes, avec un rôle prédominant pour bab2. Au cours de ma thèse, je me suis intéressé aux mécanismes moléculaires contrôlant l'expression de bab2 dans les disques imaginaux de pattes et d'antenne, selon 4 ou 2 anneaux concentriques, respectivement. A partir (i) de constructions transgéniques exprimant un gène rapporteur GFP et insérées dans un site spécifique et (ii) d'un test de sauvetage phénotypique d'un mutant dépourvu de fonction bab, par un fragment d'ADN génomique (BAC) sauvage ou muté par recombineering, j'ai montré que l'expression de bab2 dans les disques de pattes et d'antenne dépend d'un module cis-régulateur (CRM) unique de 0,56 kilobases, que nous avons appelé LAE, pour "Leg and Antennal Enhancer". Par ailleurs, j'ai pu montrer que le LAE de D. Melanogaster est interchangeable avec la région équivalente de D. Virilis, révélant ainsi une conservation fonctionnelle chez ces deux espèces de drosophilidae séparées de 60 millions d'années. Moyennant des délétions et des mutations dirigées (en "Linker scanning") du LAE, j'ai identifié des motifs d'ADN agissant positivement ou négativement soit dans tout le domaine d'expression de bab2 ou seulement dans des sous-domaines (proximaux ou distaux), et ceci de manière similaire dans les disques de pattes et d'antenne. Enfin, par des expériences de perte et de gain de fonction in vivo, ainsi que des analyses biochimiques in vitro, j'ai montré (i) que la protéine à homéodomaine Distal-less (Dll) s'associe à une région conservée de l'enhancer LAE pour activer directement bab2 au niveau de tous les anneaux, (ii) tandis que la protéine à doigt de zinc Rotund lie une région non-strictement conservée chez les Drosophilidae, seulement nécessaire pour une activation maximale dans les anneaux proximaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0218
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.