Fer héminique et cancérogénèse colorectale : étude des mécanismes et recherche de stratégie préventives

par Nadia Bastide

Thèse de doctorat en Pathologie, toxicologie, génétique et nutrition

Sous la direction de Denis Corpet et de Fabrice Pierre.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Heme iron and colorectal cancer : mechanisms and prevention


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La consommation de viande rouges et de charcuterie augmente le risque de cancer colorectal. Après une méta-analyse montrant un risque relatif global entre quintiles extrêmes de consommation de fer héminique et risque de cancer de colon de 1,15 (95% IC : 1,04-1,26), le rôle promoteur de l'hème a été confirmé au stade des lésions prénéoplasiques, chez le rat chimio-induit, puis au stade tumeur, chez la souris Min. Un effet cytotoxique dose-dépendant de l'hème et le rôle des aldéhydes dans la cytotoxicité des eaux fécales ont ensuite été montrés dans un modèle cellulaire épithélial muté ou non sur Apc. Enfin, cette thèse a permis d'identifier plusieurs polyphénols et vitamines (curcumin, vin rouge séché, a-tocophérol et extraits de grenade) inhibant l'effet promoteur d'une charcuterie modèle chez des rats chimio-induits. L'une des perspectives de ce travail serait de diminuer le risque de ce cancer, sans perdre les apports nutritionnels associés à la consommation de viandes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 164-178. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0122
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.