Prévenir la maladie cardiovasculaire : socio-éthnologie du risque et de l'incitation sanitaire

par Julien Cazal

Thèse de doctorat en Performance motrice, adaptation et sports

Sous la direction de Jean-Paul Génolini et de Jean-Paul Clément.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La prévention des maladies cardiovasculaires est un enjeu majeur de santé publique. Un des objectifs de la prise en charge est de former le patient afin qu'il puisse adopter des conduites lui permettant de réduire le risque de complications graves. Les dispositifs agissent en ce sens sur le développement de l'autonomie. A partir d'une enquête ethnographique réalisée au sein de deux dispositifs de prise en charge (dépistage, rééducation) et d'entretiens (n=59) auprès de professionnels et de patients, la recherche montre comment se construit " l'autosoignant " par la formation aux risques et l'incitation au changement de style de vie. La première partie caractérise la logique d'intervention propre à chacun des dispositifs et montre que le rapport à l'autonomie est envisagé sur le mode d'une individualisation ou d'une approche collective du risque selon qu'il s'agit du dépistage ou de la rééducation. La seconde partie porte, suivant une perspective interactionniste, sur la construction du risque et de l'autonomie au sein des dispositifs. Elle montre qu'en dépistage prime l'apprentissage du risque selon une approche globale et multifactorielle de la santé ; alors qu'en rééducation il s'agit d'apprendre à vivre avec le risque par une discipline corporelle. Enfin, la troisième partie met en correspondance, suivant une approche culturelle du risque, la manière dont l'institution médicale et le patient pensent symétriquement le risque. Trois postures sont déterminées en lien avec les positions sociales des patients : l'" administré " qui se situe en délégation à l'égard du milieu médical ; l'" auxiliaire médical " partenaire du dispositif qui adhère au modèle de la prévention; le " patient-citoyen " qui est critique à l'égard de l'institution médicale.

  • Titre traduit

    Prevention of cardiovascular disease : socio-ethnology of risk and incentive health


  • Résumé

    Prevention of cardiovascular disease is a major public health issue. The aim of the management is to train the patient so that he could adopt healthy behavior to reduce the risk of serious complications. Medical institution act in this direction on the development of self-government. From an ethnographic study conducted in two devices support (detection, rehabilitation) and interviews (n = 59) with professional and patient, research shows how to build "the self-caregiver" by training in risk and promoting change in lifestyle. The first part characterizes the intervention logic specific to each device and shows that the self-government is considered as an individualized or collective approach to risk depending on whether the detection or rehabilitation. The second part is, following an interactionist perspective, the construction of the risk and self-government within the devices. It shows that detection prevails risk learning through a comprehensive, multifactorial health, while in rehabilitation it is learning to live with the risk by a physical discipline. Finally, the third part shows, following a cultural approach to risk, how the medical establishment and the patient think the risk symmetrically. Three positions are determined in relation to the social positions of patients: the "admnistered" who is in the delegation to the medical community, the "medical helper" partner device that adheres to a model of prevention, "the patient-citizen "who is critical of the medical institution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 331-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.