Dosimétrie in vivo en radiothérapie externe avec imageurs portals au silicum amorphe : de la méthode à la validation clinique

par Philippe Boissard

Thèse de doctorat en Radiophysique et imagerie médicale

Sous la direction de Pascal François.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La dosimétrie in vivo en transmission réalisée avec les imageurs portals apparait être une alternative intéressante pour la réalisation de la dosimétrie in vivo en Radiothérapie externe. Une nouvelle méthode basée sur des fonctions de Rapport Tissue Maximum finit (RTMf) et sur une séparation Primaire / Diffusée est proposée. La dose dans le patient peut alors être estimée à partir du signal transmis mesuré pendant le traitement. 46 configurations test réalisées à l'aide de fantômes d'eau solide ont été proposées pour réaliser l'évaluation globale de la méthode. En outre, une étude clinique de validation a été conduite pour 494 patients. Les images portals ont été acquises à l'aide d'imageur portals au silicium amorphe montés sur des accélérateur Clinacs Varian(tm). La dose dans le patient est calculée par rétroprojection de la dose portal à l'aide du logiciel EPIgray(tm) (logiciel développé en collaboration avec la société DOSIsoft(tm)) et est comparée à celle planifiée à l'aide logiciel Eclipse Varian(tm) (algorithme Pencil Beam). Les écarts entre les doses planifiées et les dose mesurées sont reportés pour chaque point d'intérêt. Les résultats sont dans les niveaux de tolérances habituels de la dosimétrie in vivo (moyenne=0. 7% 1s= 2. 7% pour les mesures sur fantômes; moyenne =-0. 6% 1s= 2. 8% pour les mesures in vivo sur patients). Pour conclure, la dosimétrie in vivo en transmission est facile à utiliser en conditions de routine clinique (pas de temps additionnels lors du traitement). En utilisant la méthode proposée, la dose peut être calculée en tous points dans le patient. La précision des résultats est plus qu'acceptable pour le cadre de la dosimétrie in vivo.

  • Titre traduit

    IIn vivo dosimetry with portal imaging devices for patients receiving external radiotherapy : from method to routine implementation


  • Résumé

    Transit dosimetry performed with Electronic Portal Imaging Devices (EPIDs) appears as an interesting alternative for in vivo dose verification for patients receiving external Radiotherapy. A new method based on a transit Tissue Maximum Ratio (TMRt) and Primary/Scatter separation is proposed. The dose inside the patient could be estimated from the transmitted signal measured during irradiation. 46 test cases were defined, using solid water phantoms, for the overall method assessment. Moreover, a clinical study was driven for 494 patients. Portal Images are acquired using a-Si EPID mounted on 4 Varian Clinacs(tm). The dose in the patient is estimated from the back projection of the portal dose with EPIgray(tm) (software developed in a partnership with DOSIsoft(tm)) and compared with calculated data (Varian Eclipse(tm) software using pencil beam algorithm). Deviations between stated and measured doses are reported for each point of interest. The results are within the accepted tolerance of classical in vivo dosimetry (mean=0. 7% 1SD= 2. 7% for in-phantom dose verifications; mean =-0. 6% 1SD= 2. 8% for in vivo dose verifications). To conclude, transit dosimetry is easy to use systematically in clinical routine (no additional time for data acquisition). Using this method, the in vivo dose can be computed at any point. The accuracy of this method was more than acceptable for in vivo purpose.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0086
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.