Effet de la température sur les interactions trophiques et intraguildes au sein d'un système plante-herbivore-ennemis naturels : modélisation et approches expérimentales

par Arnaud Sentis

Thèse de doctorat en Écologie et biologie de l'évolution

Sous la direction de Jean-Louis Hemptinne et de Jacques Brodeur.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 en cotutelle avec l'Université de Montréal .


  • Résumé

    Bien que les effets des changements climatiques sur les individus d'une espèce soient largement connus, les connaissances demeurent limitées quant aux conséquences sur les interactions trophiques. Notre étude s'intéresse aux effets de la température sur un système biologique plante-puceron-coccinelle. Nous avons modélisé les interactions trophiques et réalisé des expériences empiriques afin de caractériser l'effet de la température sur les composantes du système biologique étudié. Nos modèles et résultats mettent en évidence que le taux de prédation et la fréquence des interactions intraguildes augmentent avec la température, atteignent un maximum puis décroissent à température élevée. Conformément aux prédictions du modèle, la prédation intraguilde diminue lorsque la densité de puceron augmente. Nos résultats démontrent aussi que le système biologique résiste mieux aux pics de température en présence de coccinelles qu'en leur absence. Notre étude souligne l'importance de considérer la température dans les interactions trophiques puisqu'elle influence le comportement des organismes et la fréquence de leur interaction.

  • Titre traduit

    Effects of temperature on trophic and intraguild interactions in a plant-herbivore predators system : combining modeling and experimental approaches


  • Résumé

    Although the effects of climate change on individual organisms or populations have been well documented, our understanding about their consequences on trophic interactions remains limited. We investigated the effects of temperature on complex interactions in a plant-aphid-ladybeetle system. We combined models and laboratory experiments to characterize the effects of temperature on components of our biological system. We found that predation rate and intraguild interactions increase with temperature, reach a maximum, and then decrease at higher temperature. According to model predictions, intraguild predation decreases when aphid density increases. We also observed that the food chain is more resistant to temperature peaks when ladybeetles are included in the system than when they are absent. Our study highlights the importance of considering temperature in trophic and guild interactions since it influences the behavior of organisms as well as the frequency of interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (120 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 101-119

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0078
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.