Étude des caries dentaires en fonction su sexe au sein d'individus adultes de la population médiévale (IXème-XVème siècles) de Vilarnau (Pyrénées-Orientales) et synthèse sur l'usure

par Rémi Esclassan

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Anne-Marie Grimoud et de Michel Sixou.

Soutenue en 2012

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La première partie de ce travail a traité de l'étude des caries dentaires en général et médiévales en particulier. Nous avons étudié d'une part, la prévalence et la distribution carieuse sur des restes d'individus masculins et féminins adultes, et d'autre part, l'environnement carieux des pertes dentaires antemortem. Nous avons comparé notre échantillon de 272 individus avec deux échantillons plus petits (58 et 54 individus), issus de précédents travaux: Notre échantillon de 272 individus a montré une prévalence carieuse de 14. 5%, sans différence significative entre les hommes et les femmes. En revanche, dans l'échantillon de 58 individus, la fréquence carieuse était de 17. 2%, et la prévalence carieuse était significativement supérieure chez les hommes. Notre étude a également montré de manière significative que les dents bordant directement l'édentement antemortem des dents étaient atteintes par les caries, aussi bien dans notre échantillon (272 individus) que dans l'échantillon plus petit (54 individus). La deuxième partie est une synthèse sur l'usure dentaire en général et au moyen-âge en particulier, en relation avec l'alimentation. L'analyse de la littérature montre que cette usure était rapide, intense, généralisée et vraisemblablement liée à l'alimentation, avec une consommation importante de pain et d'aliments abrasifs d'origine végétale. En conclusion, ce travail sur les caries et l'usure a fourni des données exploitables pour la paléoanthropologie et la paléopathologie dentaires médiévales. Ces données pourront être comparées à celles d'autres populations médiévales françaises et européennes, permettant de mieux comprendre l'influence des conditions de vie et de l'alimentation sur l'état bucco-dentaire des populations au Moyen-âge.

  • Titre traduit

    Study of dental caries in relationship with gender in a medieval adult population IXth-XVth C. Of Vilarnau and synthesis about tooth wear


  • Résumé

    The aims of this research were to evaluate the carious lesions and tooth wear in a sample of a medieval rural population from Vilarnau d'Amont (Eastern Pyrenees) The first part of the work considers caries in general and during the medieval period in particular. We first studied the prevalence and distribution of caries in male and female skeletons and also the carious environment of antemortem tooth loss. We compared a sample of 272 individuals with smaller samples (58 and 54 individuals) selected from previous works. Our sample of 272 individuals showed a caries prevalence of 14. 5%, without significant difference between males and females. On the other hand, in the sample of 58 individuals, the frequency of caries was 17. 2% and was significantly higher in males. Our study also reflects the fact that teeth directly next to the teeth lost antemortem were significantly carious, in both the large (272 individuals) and small (54 individuals) samples. The second part is a synthesis about tooth wear in general, and especially in the medieval period, in relation with diet. Litterature analysis showed that tooth wear was intense, fast and generalized. Wear was probably linked to diet, in which large quantities of bread and abrasive food of plant origin were consumed. In conclusion, this work about caries and tooth wear gives interesting data that can be exploited for medieval dental paleopathology and paleoanthropology. These data can be compared to those of other French and European medieval populations, allowing us a better comprehension of the influence of lifestyle and diet on the dental health of populations from the past.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 p. + annexes)
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 TOU3 0027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.