Analyses de pratiques d’enseignement de savoirs de la physique stabilisés (l’énergie) et controversés (le changement climatique)

par Nicolas Hervé

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation. Didactique de la physique

Sous la direction de Patrice Venturini et de Virginie Albe.

Soutenue le 22-10-2012

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition (Toulouse) , en partenariat avec Education Formation Travail Savoirs (équipe de recherche) et de Éducation formation travail savoirs (Toulouse) (laboratoire) .

Le jury était composé de Jean-Marie Boilevin, Jean-François Marcel.

Les rapporteurs étaient Marie Larochelle, Andrée Tiberghien.


  • Résumé

    L’importance que prend aujourd’hui l’expertise scientifique et technique dans la prise de décisions politiques questionne à la fois la figure du scientifique et celle du citoyen. Comment apprendre à participer à la prise de décisions politiques en mobilisant des expertises scientifiques ? Dans ce cadre, l’enseignement des sciences et des techniques est critiqué car il s’occupe davantage de la « science faite » (les faits scientifiques) que de la science « en action » (une activité sociale de construction de faits). Ce travail de thèse s’inscrit dans les courants de recherche SSI (Socioscientific Issues) et QSV (Questions socialement vives) dont l’ambition est d’éduquer le citoyen à « négocier » avec le développement contemporain des technosciences. L’objectif de ce travail est d’étudier quelques conditions d’intégration de la science en action dans les pratiques effectives d’enseignement, en s’intéressant à la manière dont deux enseignants de Physique enseignent l’énergie, qui est un savoir stabilisé, et le changement climatique, qui est controversé. Cette analyse se structure autour de la théorie de l’action conjointe en didactique (TACD), qui est complétée par l’analyse communicationnelle et des jeux de langage, qui permet de décrire l’action des enseignants en classe. Cette thèse propose par conséquent une description de séances d’enseignement sur des savoirs au statut contrasté et compare les épistémologies pratiques des enseignants (intrication de théories plus ou moins implicites sur l’enseignement / apprentissage, sur les savoirs et sur la science, sur l’éducation) conçues comme des déterminants de l’action conjointe. L’intérêt de ce travail consiste à documenter les pratiques effectives d’enseignants de la Physique sur des thèmes peu abordés. Ce travail propose en outre d’intégrer une dimension éducative à l’épistémologie pratique et de caractériser les savoirs enseignés à l’aide d’une description des jeux de langage.

  • Titre traduit

    Analysis of teaching practices in physics on a stabilized content (energy) and a socioscientific issue (global warming)


  • Résumé

    The importance that takes the scientific and technical expertise in policy decisions questions both the figure of the scientific and the citizen. How can we learn to participate in the political decision-making by mobilizing scientific expertise ? In this context the teachnig of science and technology is criticized because it deals more wit "science made" (scientific facts) than science in "action" (a social construction of facts). The aim of this work is to investigate some conditions for integrating science "in action" in the actual practice of teaching, focusing on how two physics teachers teach energy, which is a stabilized content knowledege and climate change, which is a sociocontroversial issue.This analysis is structured around the Joint Action Theory in Didactic (JATD), supplemented by a communicative approach and an analysis of the 'language games".


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [l'auteur]

Analyses de pratiques d'enseignement de savoirs de la physique stabilisés (l'énergie) et controversés (le changement climatique)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [l'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Analyses de pratiques d'enseignement de savoirs de la physique stabilisés (l'énergie) et controversés (le changement climatique)
  • Détails : 2 vol. (415, 394 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 389-402
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.