Les agriculteurs face aux sécheresses : adaptation des pratiques et impacts environnementaux : étude à travers l'exemple du bassin versant du Lemboulas (Bas-Quercy, Midi-Pyrénées)

par Bénédicte Veyrac-Ben Ahmed (Veyrac)

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement

Sous la direction de Jean-Paul Métailié et de Alexandra Angéliaume.

Soutenue le 19-09-2012

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse) , en partenariat avec Géographie de l'environnement (Toulouse) (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Sylvie Clarimont, Delphine Leenhardt.

Les rapporteurs étaient Vincent Dubreuil, Anne Rivière-Honegger.


  • Résumé

    L’agriculture est à l’interface de plusieurs éléments du milieu naturel (eau, sol, climat,…) mais aussi de la société (économie, politique, démographie,…). Si durant des siècles elle a surtout été soumise au milieu naturel et à ses fluctuations (notamment climatiques), l’évolution des sociétés et surtout des techniques l’en ont en partie détachée, rendant les éléments sociaux et économiques premiers. Cette évolution est nette depuis le lendemain de la seconde guerre mondiale. Cependant, à l’heure où l’on parle de changement climatique, de réchauffement global, le climat et l’agriculture sont-ils déconnectés l’un de l’autre ? L’originalité de notre étude tient à sa localisation, un bassin versant déficitaire, au type d’agriculture présente (polyculture et forte part des cultures irriguées) et à la démarche scientifique qui l’accompagne. Celle-ci fait appel à différentes techniques : enquêtes, entretiens, analyses de données climatologiques, hydrologiques) qui seront étudiées à travers leur mise en relation à travers l'approche systémique. L'approche systémique nous permet de mettre en évidence les rapports existant entre les différents éléments concernés mais aussi de nous situer dans le temps. Notre étude prend en compte la place de la sécheresse dans l'évolution des pratiques agricoles ; l'inscription des modifications des pratiques agricoles peuvent inscrire des modifications dans le milieu support de leurs activités ; la modification de la relation à la ressource en fonction de l'adaptation des pratiques agricoles , et l'inscription des relations de pouvoir dans l'espace et le temps.

  • Titre traduit

    Farmers facing drought : an adaptation of practices and environmental impacts : study applied to the watershed of Lemboulas (Southwest of France)


  • Résumé

    Farming is at the interface between several elements of the natural environment (water, soil and climate) and of society as well (economy, politics, demography, etc.). If, for centuries, it has been particularly subjected to the natural environment and its variations (mainly climatic), the evolution of societies and especially techniques have partly turned farming away from it, putting social and economic elements first. This evolution has been clear since the afterwards the Second World War. However, as climate change and global warming are being debated, are climate and farming disconnected from one another? The originality of this study is its location, a watershed deficit, its type of farming system (polyculture and the high proportion of irrigated crops) and the scientific process going with it. It uses different techniques such as surveys, interviews, analysis of climatic and hydrologic change), which will be studied through their links by a systems approach. Not only does this approach enable us to highlight the relationship between the elements involved but it also enables us to locate in time through a study of past episodes in order to outline a prospective study. Our study will therefore have to answer the following questions: what is the role of drought in the evolution of agricultural practices? How changes in agricultural practices may include changes in the leading place of their activities? How the relationship to water can be modified by the adaptation of agricultural practices? And how can it fit in the power relations and be located in space and time?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [l'auteur]

Les agriculteurs face aux sécheresses : adaptation des pratiques et impacts environnementaux : étude à travers l'exemple du bassin versant du Lemboulas (Bas-Quercy, Midi-Pyrénées)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [l'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Les agriculteurs face aux sécheresses : adaptation des pratiques et impacts environnementaux : étude à travers l'exemple du bassin versant du Lemboulas (Bas-Quercy, Midi-Pyrénées)
  • Détails : 1 vol. (303 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 204-239
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.