Tisser sa toile : conjugalités, genre et relations sociales à la loupe d'internet

par Maud Léguistin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Daniel Welzer-Lang.

Le président du jury était Pascal Lardellier.

Le jury était composé de Anne Sauvageot.

Les rapporteurs étaient Pascal Lardellier, Cécile Croce.


  • Résumé

    Cette recherche questionne ce que les usages des sites de rencontres et de réseaux sociaux sur internet révèlent des évolutions des représentations et des pratiques du conjugal, du genre et des relations sociales dans une société individualisée. L’appareil méthodologique construit est qualitatif, compréhensif et longitudinal. Il permet à la fois d’observer les usages des sites de rencontres et de réseaux sur internet et de questionner les raisons qui poussent les individus à agir et le sens qu’ils ou elles donnent à leurs actions. La thèse défendue est que les usages des sites de rencontres et réseaux sociaux accompagnent et renforcent une forme de socialisation ou resocialisation et une rationalisation des rapports sociaux dans le domaine du conjugal, des rapports de genre et des relations sociales. Les sites étudiés sont de nouveaux outils qui permettent de créer ou maintenir des liens. Ils sont innovants dans le sens où ils permettent une augmentation du nombre de contacts potentiels, une fréquence plus élevée d’échanges d’informations mais surtout dans la mesure où ils créent un espace de socialisation nouveau. Enfin ils amènent une injonction plus forte à rester connecter, à maîtriser non seulement l’outil mais aussi les compétences liées à la gestion d’un portefeuille de relations. Il n’y a donc pas de délitement du lien social mais au contraire la multiplication des formes et du nombre de celui-ci.

  • Titre traduit

    Conjugal relationships : gender and social relations on the internet


  • Résumé

    This research questions that uses of dating sites and social networking websites reveal changes in the representations and practices of conjugal relationships, gender and social relations in an individualized society. The method is quality, comprehensive and longitudinal. It allows both to observe the customs of dating sites and networks on the internet and questions the motives for individuals to act and the meaning they give to their actions. The thesis is that the use of dating sites and social networks accompany and reinforce a form of socialization and rationalization of social relations in the field of conjugality, gender relations and social relations. These sites are new tools that create or maintain links. They are innovative in the sense that they allow an increased number of potential contacts, a higher frequency of information exchange but also insofar as they create a space for socializing again. Finally they bring a stronger injunction to remain connected, not only to master the tool but also skills related to managing a portfolio of relationships. So there is no disintegration of social ties but rather the proliferation of forms and the number thereof.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.