Le document de voyage : traces et cheminements hybrides comme médiateurs de savoirs

par Sabine Roux

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Viviane Couzinet.

Le jury était composé de Patrick Fraysse.

Les rapporteurs étaient Daniel Jacobi, Yves Jeanneret.


  • Résumé

    Étude, à partir d’une sélection de onze documents de voyage du XVIe siècle au XXe siècle (Léry. L’Histoire d’un voyage faict en la terre du Brésil (1578). Bougainville. Voyage autour du monde. Lapérouse. Voyage autour du monde sur l’Astrolabe et la Boussole (1785-1788). Baudin. Journal du voyage aux Antilles de La Belle Angélique (1796-1798). Darwin. Voyage d’un naturaliste autour du monde : fait à bord du navire le Beagle de 1831 à 1836. Arseniev. Aux confins de l’Amour et Dersou Ouzala. Charcot. Le Français au Pôle Sud. Lévi-Strauss. Tristes Tropiques. Leiris. L’Afrique fantôme Malaurie. Hummocks . et Les derniers rois de Thulé. Bonnerave. Carnets de terrain et Nouveaux Indiens) du document de voyage comme objet textuel qui associe science et littérature, fiction et documentaire pour produire des formes complexes de connaissances Des cheminements hybrides semblent permettre à des formes de connaissances de circuler à partir d’un document de voyage qui tente de rendre compte d’une expérience. Le document de voyage peut alors être envisagé comme un document matériau qui contient en puissance la capacité de générer d’autres documents. Comme un rhizome dont n’importe quel point peut être connecté avec n’importe quel autre, ce premier document (carnet d’ethnologue, ou journal de bord par exemple) qui contient des informations scientifiques entre en connexion avec d’autres documents hétérogènes (édition d’un journal de voyage destiné au public, article scientifique rédigé à partir du carnet ou du compte-rendu d’expédition, roman rédigé à partir de ce premier document, théorie scientifique, performance…) pour faire circuler des connaissances.

  • Titre traduit

    The travel document : traces and hybrid pathways as mediators of knowledge


  • Résumé

    Study, from a selection of eleven travel documents of the sixteenth century to the twentieth century (Léry. L’Histoire d’un voyage faict en la terre du Brésil (1578). Bougainville. Voyage autour du monde. Lapérouse Voyage autour du monde sur l’Astrolabe et la Boussole (1785-1788). Baudin. Journal du voyage aux Antilles de La Belle Angélique (1796-1798). Darwin. Voyage d’un naturaliste autour du monde : fait à bord du navire le Beagle de 1831 à 1836. Arseniev. Aux confines de l’Amour et Dersou Ouzala. Charcot. Le Français au pôle Sud. Levi-Strauss. Tristes Tropiques. Leiris. L’Afrique fantôme. Malaurie. Hummocks and Les derniers rois de Thulé.. Bonnerave. Field Notes and Nouveaux Indiens ) document travel as text object that combines science and literature, fiction and documentary to produce complex forms of knowledge The paths seem to allow hybrid forms of knowledge to flow from a travel document which attempts to account for experience. The travel document can then be regarded as a document which contains material in power the ability to generate other documents. As a rhizome which any point can be connected with any other, the first document (book ethnologist, or logbook, for example) that contains scientific information comes into connection with other heterogeneous documents (edition of a travel journal for the public, scientific article written from the book or the minutes of dispatch, a novel written from the first document, scientific theory, performance ...) to circulate knowledge.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.