Écrire l'idée [Xie Yi] : entre l'écriture idéographique et l'écriture architecturale

par Chén Bāo (Bao)

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Pierre Fernandez et de Daniel Estevez.

Soutenue le 05-07-2012

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse) , en partenariat avec Laboratoire de recherche en architecture (Toulouse) (laboratoire) .

Le jury était composé de Roger Billion, Caroline Bodolec, Bruno Fayolle Lussac.

Les rapporteurs étaient Isabelle Alzieu, Dominique Raynaud.


  • Résumé

    Un bâtiment ne parle pas, mais il communique d’une autre manière des messages qui sont le reflet des idées des architectes. Si l’architecture est un langage, si elle est une « écriture d’idées », alors comment rendre l’idée visible ? Comment peut-on, dans un sens métaphorique, faire parler un bâtiment ? Nous proposons alors une hypothèse analogique : « Si le bâtiment parlait alors il parlerait chinois ». Cette hypothèse oriente nos recherches vers l’étude des rapports entre langage architectural et langage naturel. À l’intérieur de ce champ interdisciplinaire, l’écriture graphique et idéographique chinoise devient notre objet référentiel. Les caractères chinois unifient la forme et le sens en même temps, ils proposent une figuration des idées fondée sur le système idéographique. De par sa logique combinatoire et ses procédés rhétoriques, le processus de figuration des caractères chinois est un processus de transformation de formes simples vers des formes complexes, passant de significations limitées à des significations riches. Ce processus de conception de caractères montre également une série de schèmes idéographiques qui pourrait constituer un système méthodologique de sémantisation pour la représentation architecturale. Ainsi, l'écriture idéographique et l'écriture architecturale, pris comme deux processus de figuration peuvent parallèlement se comparer, et l’écriture idéographique pourrait proposer un outil conceptuel pour l’écriture architecturale. Il s’agit d’examiner un nouveau modèle linguistique qui pourrait être utile pour la conception de l’architecture contemporaine.

  • Titre traduit

    Write the idea [Xieyi] : between the Chinese writing and the architectural writing


  • Résumé

    A building does not speak, but communicates messages in a different way which comes from architects’ ideas. If architecture is a language, if it is a way to "write ideas", we would like to ask how can we make ideas visible and, metaphorically, how to make a building speak? So we propose a hypothesis based on analogy: "If the building spoke, it would speak Chinese." This hypothesis has guided our research towards the study of the relationship between architectural language and natural language: inside an interdisciplinary field mixing graphic and ideographic issue Chinese writing becomes our referential object. Chinese characters unify form and meaning at the same time, they are representations of ideas based on the ideographic system - a system "write the idea" - which more or less influenced all other Chinese arts and could represent the the most complex idea in the simplest way. By the combinatory logic and in the rhetorical manner, the process of figurations of Chinese characters was a process from simple forms to complex forms, from the limited significations to the rich significations. This design process also shows a series of ideographic patterns, which could be a methodological system of semantisation for the architectural representation. As a result, ideographic writing and architectural writing, as two processes of representation can be compared in a parallel way: ideographic writing could then provide a conceptual tool for architectural writing, constitute a new linguistic model for the design of contemporary architecture.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [L'auteur]

Écrire l'idée [Xie Yi] : entre l'écriture idéographique et l'écriture architecturale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [L'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Écrire l'idée [Xie Yi] : entre l'écriture idéographique et l'écriture architecturale
  • Détails : 1 vol. (354 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 347-354
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.