La liberté et la puissance de l’intuition chez Bergson : À travers le temps qui « agit » et la force de négation

par Kazuhiko Hirano

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Christophe Goddard et de Taro Mochizuki.

Le jury était composé de Osamu Ueno.

Les rapporteurs étaient Paul-Antoine Miquel, Michel Dalissier.


  • Résumé

    Les réflexions au point de départ de Bergson nous donnent une forte impression. Maintenant, nous pouvons dire qu’il y a là la puissance intuitive de négation et le temps qui « agit ». Et quand nous promenons nos yeux sur les œuvres de Bergson, il nous semble qu’on ne peut pas les négliger. En premier lieu, Bergson aboutit déjà à une méthode de la connaissance autre que l’intelligence. Comme l’intuition est une méthode de la connaissance propre à Bergson, l’intuition qui porte la puissance de négation est une découverte qui fait époque. En deuxième lieu, cette intuition incite elle-même à se rendre vers l’intuition immédiate. Elle soutient l’intuition de la durée. En troisième lieu, le temps qui « agit » est une appréhension originelle de l’expérience. Un des fondements et un des contenus de la liberté proviennent de ce temps qui « agit » et de cette intuition. En quatrième lieu, Bergson souligne que l’illusion du « possible » fait méconnaître « la nouveauté radicale ». Et cette appréhension montre que l’acte libre et l’univers sont la création du nouveau. L’idée d’illusion du « possible » qui s’établit dans les dernières années de sa vie provient des réflexions au point de départ. Enfin, obtenir une appréhension originale par la puissance intuitive de négation, semble être une façon d’étudier chez Bergson. Il recueille les faits scientifiques ou académiques qui font l’objet de son étude. Et il trouve un problème par la puissance intuitive de négation. Il semble que nous pouvions imaginer que ce qui est profond chez Bergson revient à ces deux points. Dès lors, nous pensons que les réflexions au point de départ sont dignes d’être pris comme objet de réflexion.

  • Titre traduit

    Freedom and the power of the intuition


  • Résumé

    We can say that the action of time and the intuitive power of negation are important aspects in Bergson’s reflections on his point of departure. And when we survey his works, it seems to us that they cannot be neglected. First, Bergson arrives already at a method of acquiring knowledge which differs from the intelligence. As intuition is a method of the knowlege proper to Bergson, intuition that has the power of negation is an important discovery. Second, this intuition urges itself to proceed to an intuition of the duration. And the former supports the latter. Third, his notion of the action of time is an original understanding of its experience. One of the foundations of the freedom and one of the contents of the freedom are derived from the action of time and this previously mentioned intuition. Fourth, Bergson emphasizes that the illusion of the « possible » leads us to misunderstand « the radical novelty ». And this understanding shows that the free act and the universe are both creations of novelty. The notion of the illusion of the « possible » that is established in his later years has its origin in his reflections on his point of de departure. Finally, it seems that to obtain an original understanding through the intuitive power of the negation is a Bergson’s way of studying his subject. He gathers scientific or academic facts. He identifies problems through the use of the intuitive power of the negation. In short, it seems that we can imagine that what is profound in Bergson’s thought comes from the action of time and the intuitive power of negation. So we think that the reflections on the point of departure is worthy of in-depth consideration.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [l'auteur]

La liberté et la puissance de l'intuition chez Bergson : À travers le temps qui « agit » et la force de négation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [l'auteur]

Informations

  • Sous le titre : La liberté et la puissance de l'intuition chez Bergson : À travers le temps qui « agit » et la force de négation
  • Détails : 2 vol. (138, 71 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle. Résumé en français.
  • Annexes : Bibliogr. p. 67-71
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.