Le désir dans les psychoses : problématique et incidences de la cure à partir de l’enseignement de Jacques Lacan

par Julieta De Battista

Thèse de doctorat en Psychopathologie clinique

Sous la direction de Sidi Askofaré.

Soutenue le 08-06-2012

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition (Toulouse) , en partenariat avec Laboratoire de clinique pathologique et interculturelle (laboratoire) .

Le jury était composé de Marie-Jean Sauret.

Les rapporteurs étaient Alain Abelhauser, Mohammed Ham.


  • Résumé

    Trente ans après la mort de Lacan, les conséquences concernant la cure tirées de son enseignement sur les psychoses méritent une révision pour la période 1981-2011. Aujourd’hui, de nombreux analystes lacaniens traitent des patients psychotiques et essayent de rendre compte des effets. Pourquoi la psychanalyse s’avère-t-elle opérante dans l’abord des psychotiques? Bien que les effets de l’abord analytique soient reconnus par les analystes, leur théorisation entraîne des paradoxes comme celui qui soutient qu’il n’y a pas de désir dans les psychoses. Dans la mesure où Lacan a promu une éthique analytique fondée sur la fonction du désir de l’analyste comme ressort du transfert, l’exil du désir psychotique de la théorisation est contradictoire avec l’idée d’une cure possible. Celle-ci risque de se transformer en une thérapeutique. Cette recherche propose de réintroduire le concept de désir dans la théorisation de la cure analytique des psychoses. Tout d’abord, cette thèse s’est révélée nécessaire pour élucider les modifications de la position subjective repérées dans des cas de patients mélancoliques dont la présentation mortifiée initiale a connu une réversion vers la persécution. Le passage d’un désir aboli à un essai d’instituer le désir dans l’Autre exige de considérer que la psychose aussi est une affaire de désir. La question ne serait pas celle de l’absence du désir, sinon celle des modalités de support du désir que chaque patient psychotique pourrait mettre en place. L’abord analytique démontre à ce niveau son efficacité, qui n’est pas toujours garantie car dépendante d’une rencontre entre le psychotique et le désir de l’analyste.

  • Titre traduit

    The desire in the psychoses : Issues and implications of the cure based in the teaching of Jacques Lacan


  • Résumé

    Thirty years after Lacan’s death, the consequences around the cure derived from his teaching on psychosis deserve a review for the period 1981-2011. Today, many Lacanian analysts treat psychotic patients and try to account the effects. Why psychoanalysis appeared to be operative addressing psychotics? Although the effects of the analytical approach are recognized by analysts, their theory leads to paradoxes such as the one which states that there is no desire in the psychoses. Insofar as Lacan has developed an analytical ethic based on the function of the desire of the analyst as the essence of transference, the exclusion of the psychotic desire from the theory is contradicts to the idea of ​​a possible cure. This could turn into a therapeutic treatment. This investigation suggests that the concept of desire should be integrated in the theories concerning the analytic treatment of psychoses. First of all, this hypothesis seems to be necessary to account for changes in the subjective position identified in cases of melancholic patients whose initial mortification had a reversion to persecution. The passage of an abolished desire to a restitution of desire in the Other implies the statement that psychosis is also a matter of desire. The point is not the absence of desire, but the ways that every psychotic subject can implement for support of the desire. The analytical approach demonstrates its effectiveness at this level, but this effectiveness is never guaranteed because it depends always on a meeting of the psychotic with the analyst’sdesire.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.