Technologie et spécialisation internationale touristique

par Chaturaporn Sihabutr

Thèse de doctorat en Economie sociale

Sous la direction de François Vellas.

Le jury était composé de Jean-Pierre Poulain.

Les rapporteurs étaient Bertrand Maximin, Carlos Santos.


  • Résumé

    Cette recherche a pour objet d’examiner l'importance des facteurs technologiques dans la spécialisation internationale touristique. Le test consiste, à partir des données liées au tourisme et à la technologie, à synthétiser la corrélation existante entre tourisme et facteurs technologiques dans les dépenses du tourisme domestique et international, l’investissement touristique et les dépenses en recherche et développement (R&D), à partir d’une analyse comparative de données de 2000 à 2010, en fonction d’une classifications des pays par groupes (Pays avancés, pays en voie de développement, et pays moins avancés). Les résultats ont montré que l’investissement touristique et la dépense de R&D sont des facteurs significatifs en terme d'augmentation des recettes touristiques d'un pays. Cette interprétation, mise en évidence par la théorie de « cycle de vie du produit » de Vernon, s'est avérée être un outil fortement démonstratif quant aux avantages du niveau technologique dans la valeur ajoutée dans la qualité et le développement d’un produit. Par ailleurs, la théorie de la demande de Linder est également concernée, notamment pour déterminer la spécialisation du tourisme domestique et international. On a constaté que la plupart des pays avancés ont un secteur technologique performant et une économie d'innovation qui soutient un fort développement du tourisme. Il est évident que si les données de dépenses de R&D sont principalement présentes dans les groupes de pays avancés; cet élément influence également la qualité du développement de tourisme à long terme. Dans les pays en voie de développement, caractérisés par des populations importantes, les dépenses du tourisme domestique sont plus fortes que des dépenses du tourisme international, la population reflétant par ailleurs la taille de son marché intérieur. En revanche, la proportion des dépenses touristiques internationales est plus importante que celle des dépenses touristiques domestiques dans les pays considérés comme destination touristique à part entière. Par conséquent, ces groupes de pays attirent les touristes internationaux. Le potentiel de dépenses par les populations locales dans les pays moins avancés est également faible. En conséquence, il affecte la proportion du ratio entre dépenses domestiques et internationales. Cependant, les théories des avantages comparatifs d’Hechscher & Ohlin, et/ou des avantages absolus peuvent être ici considérées pour les pays moins avancés. Ils sont en effet un avantage pour ces destinations touristiques, qui pourraient permettre, en appliquant les technologies concernées, de maintenir la compétitivité de la destination touristique. Ceci concernerait non seulement les capitaux physiques mais il leur permettrait également d'investir dans les ressources humaines (éducation, formation, savoir-faire, et connaissance).

  • Titre traduit

    Technology and international specialisation in tourism


  • Résumé

    This research examines the importance of technological factors in international tourism specialisation. The test application consists in finding tourism data related to technology, as well as in synthesising the correlation between tourism and technological factors which appear in domestic tourism expenditures, visitor exports, tourism investment, and expenditures on research and development (R&D) in order to compare their proportions between 2000 and 2010 and analysed the information by country group classification (Advanced countries, Developing countries, and Least Developed countries). The results show that tourism investment and R&D are significant factors in enhancing the tourism receipts of a country. This interpretation relates more precisely to Vernon's “Product Life Cycle” theory which has proven to be a highly demonstrative tool as to the advantages of level technology in terms of added value in product quality and product development. The theory of Demand of Linder is also concerned in order to enhance each other between domestic and international tourism specialisation. It was found that most countries in the advanced group display a solid technological sector and an innovating economy as well as the data on R&D expenditures are mainly allocated in advanced country groups; this fact also influences the quality of tourism development in the long term. In developing countries, the domestic expenditures have shown stronger than visitor exports in countries with large population. The high population in the country reflects the size of its domestic market. In contrast, the proportion of visitor export is higher than domestic expenditures in the tourism destination countries; these country groups attract international tourists. The potential of expenditures by local populations in LDC countries is also weak, it obviously affects to the ratio of both domestic and international expenditures. The theories of Heckscher&Ohlin, Comparative advantage, and/or Absolute Advantage can be considered for LDC countries, they should take advantage of being tourist destination countries by applying the technology concerned to maintain the destination. Not only would this allocate physical capital but it would also enable them to invest in human resources (education, training, knowhow, and knowledge).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.