La philosophie politique de Jean-Jacques Rousseau : du territoire aux territoires

par Vincent Gray

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Éliane Martin-Haag.

Le jury était composé de Jacques Domenech, Géraldine Lepan.

Les rapporteurs étaient Franck Fischbach, Jean Terrel.


  • Résumé

    Interroger les œuvres de Jean-Jacques Rousseau à partir de la notion de territoire permet de déterminer le sens, les bornes et l’unité de son « système » philosophique. Celui-ci s’organise autour du problème du territoire et des territoires. L’existence humaine est déterminée par le fait de la naissance sur un territoire moral et politique, fait qui est le lieu d’un hasard faisant exister d’un côté ou de l’autre d’une ligne de bipartition : d’un côté les patries, terres de liberté, d’égalité, de vertu et de félicité publique, de l’autre les territoires corrompus, où les hommes sont rendus esclaves, inégaux, vicieux et malheureux par de mauvaises institutions. Ce problème comprend quatre aspects principaux. Quelles sont les conditions de possibilité de la constitution d’une patrie ? Quelles sont les conditions de possibilité de la conservation de la patrie face au danger des relations entre territoires ? Comment vivre dans un territoire corrompu lorsqu’on est né dans une patrie ? Comment les hommes nés dans un territoire corrompu peuvent y vivre sans être corrompus et le réformer pour qu’il devienne une patrie ? Ce système s’étend des écrits du jeune Rousseau, poète et musicien, d’avant « l’Illumination de Vincennes » jusqu’aux œuvres « autobiographiques » du vieux Jean-Jacques solitaire, en passant par les ouvrages « politiques » du Rousseau de la maturité, et il englobe ces écrits dans une philosophie politique de la réforme, dont l’unité réside dans la volonté d’œuvrer à la réforme du monde par la production d’une œuvre guidée par l’amour de la vertu et visant la réalisation du bonheur et de la liberté de ses semblables.

  • Titre traduit

    The political philosophy of Jean-Jacques Rousseau : from territory to territories


  • Résumé

    Questioning the writings of Jean-Jacques Rousseau through the concept of territory allows us to determine the meaning, the boundaries and the unity of his philosophical “system”. This system is organized around the problem of territory and territories. Human existence is determined by the fact of being born on a moral and political territory, the fact of it being a random place making one exist on one side of a division line or the other: on one side the countries (“patries”): lands of liberty, equality, virtue and public felicity; and on the other side the corrupt territories: where men are enslaved, made unequal, vicious and unhappy by bad institutions. This problem contains four main aspects. What are the conditions which allow the constitution of a country? What are the conditions which allow the conservation of the country in front of the danger of the relations between territories? How to live in a corrupt territory when you were born in a country? How can men, who were born in a corrupt territory, live there without becoming corrupt and reform it in order to turn it into a country? This system is present throughout the writings of the young Rousseau poet and musician before the “Illumination of Vincennes’’ up to the “autobiographical” writings of the old solitary Jean-Jacques, passing through the “political” writings of the mature Rousseau and it also unifies these writings in a political philosophy of reforming, in which unity resides in the will to work on reforming the world through the production of writings guided by love of virtue and aiming at the realization of happiness and liberty of his fellow men.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.