L'organisation fondée sur le savoir : caractéristiques et utilité théorique et pratique

par Alya Charfi (Fourati)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion - Stratégie

Sous la direction de Sandrine Fernez-Walch et de Jamil Chaabouni.

Soutenue le 18-12-2012

à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion (Toulouse) , en partenariat avec Centre de Recherche en Management (Toulouse) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Au cours des années 80, sont apparues des théories traitant du concept de savoir, qui considèrent ce dernier comme la ressource la plus importante pour les entreprises eu égard à sa portée stratégique. D’après ces théories, les entreprises valoriseraient leur savoir pour créer un avantage concurrentiel, ceci selon une démarche volontariste. Le rôle de l’organisation dans la valorisation du savoir apparaît comme un élément clé de ces théories. Certains travaux, rattachant la valorisation du savoir à une ou deux caractéristiques organisationnelles, proposent des modèles uni factoriel ou bi factoriel de valorisation du savoir. Cependant, la littérature n’établit pas de consensus sur la nature et le nombre des caractéristiques organisationnelles en faveur de la valorisation du savoir, et ne permet pas de définir clairement une organisation qui serait, intentionnellement, fondée sur le savoir. C’était l’objectif de la recherche. Cette thèse vise à proposer un modèle qui puisse caractériser une organisation fondée sur le savoir et qui puisse aider les gestionnaires à valoriser le savoir de leurs entreprises pour en créer un avantage concurrentiel.Une revue de la littérature, a permis de réunir, dans un modèle multifactoriel, six caractéristiques pouvant être rattachées à une organisation désireuse de valoriser son savoir. A travers une recherche qualitative par études de cas, le modèle élaboré a été confronté à la réalité du terrain de deux entreprises françaises et d’une entreprise tunisienne. Les résultats obtenus, laissent suggérer que la valorisation du savoir pourrait être favorisée par l’implication de la direction générale pour conférer au savoir une dimension stratégique et par l’organisation des activités non récurrentes en mode processus de type projet. L’existence de processus de gestion de savoir, l’exploitation des informations internes et externes et l’utilisation des TIC sont aussi de nature à faciliter la valorisation du savoir. La recherche empirique a montré enfin que les entreprises favorisent la valorisation du savoir en menant des actions en faveur du réseautage externe.

  • Titre traduit

    The knowlegde based organization : characteristics and theoretical and practical utility


  • Résumé

    Since the 80s, theories of knowledge consider the latter as the most important resource for companies with respect to its strategic significance. According to a proactive approach, companies value their knowledge to create a competitive advantage. The role of the organization to value knowledge seems to be a key element of these theories. Previous works relate the valorization of knowledge to one or two organizational characteristics thus leading to one or two dimensional models of knowledge valorization. However, literature provides no consensus on the nature and number of organizational characteristics in favor of valorization of knowledge, and does not give a precise definition of an organization that would, intentionally, be knowledge-based. The goal of this thesis is to suggest a model allowing to characterize a knowledge-based organization and to help managers valorize the knowledge of their businesses in order to create a competitive advantage.A literature review brought together, in a multivariate model, six characteristics that can be related to an organization aiming at valorizing its knowledge. Through a qualitative research based on case studies, the developed model is tested in real settings. According to the results, the valorization of knowledge is enabled by the involvement of top management to give a strategic value to knowledge and by the organization of non-recurring activities in project mode. The existence of knowledge management processes, the use of internal and external information and the use of ICT also facilitate the valorization of knowledge. Empirical research has finally shown that companies conduct actions in favor of external networking in order to valorize their knowledge.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.