Le Psaume 90 et les fragilités humaines : analyse sémantique et lecture contextuelle

par Kepezo Robert Abelava

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de Eberhard Bons.

Le président du jury était Regine Hunziker-Rodewald.

Les rapporteurs étaient Manfred Oeming, Hans Ausloos.


  • Résumé

    Le motif de la fragilité humaine dans le Psaume dit « de Moïse » est appréhendé dans une vision positive. Elle relativise l’apparente souffrance humaine, et suggère la reconnaissance du destin de l’homme, comme une voie de sagesse. Si cette réalité apparaît d’une façon visible dans ce Psaume, c’est grâce à la stratégie que les rédacteurs du Psautier ont exploité. Cette stratégie apparait à travers la disposition des versets dans le Psaume 90 d’une part, d’autre part, à travers la place du Psaume 90 dans le quatrième livre du Psautier. En effet, préoccupé par la question du retour de YHWH qu’il sollicite dès le début du Psaume, le psalmiste sollicite le motif de la fragilité humaine, comme un trait de différence entre YHWH et l’homme, dans le but de persuader ce dernier à reconnaître la grandeur de YHWH, comme maître du temps et de l’histoire. Dès lors, les limites du temps qui s’imposent à la nature de l’homme, ne doivent plus être appréhendées comme un mal, ni comme le résultat d’une quelconque punition de l’homme, mais plutôt comme une caractéristique de la condition humaine. En ce sens, le Psaume 90 considère la fragilité humaine comme un code- cryptogramme de la sagesse et comme un motif, qui offre un accès significatif, pour véhiculer une perception tout à fait originale de la foi à l’époque Post-Exilique. Dans ce contexte en effet, le psalmiste plonge son lecteur dans une méditation où se révèle le sentiment de culpabilité du psalmiste et de sa communauté, à la suite de la catastrophe de l’Exil, et de la chute de la monarchie qu’il vit comme la conséquence de la colère de YHWH. En réponse à cette lamentation, la reprise du motif de la fragilité humaine des Ps 88-89 dans le Psaume 90 et dans le quatrième livre du Psautier, requiert une double importance à savoir, amener l’homme à assumer les échecs, et les souffrances dûes à la chute de la monarchie et à la destruction du temple d’une part, et d’autre part, persuader ce dernier à compter encore et toujours sur la dsx de YHWH.D’une façon générale, les réponses du Psaume 90 sur les fragilités humaines remettent la question de la foi en Dieu au cœur de la vie humaine. Ce Psaume 90 n’élude nullement la réelle souffrance que l’homme éprouve, ni n’encourage une résignation coupable de sa part, mais propose une nouvelle re-définition de l’homme. L’homme peut affirmer sa foi en Dieu, comme maître des temps et de l’histoire,sans être perturbé par les limites que lui impose son état d’être mortel. Ce réalisme de la vie humaine apparaît, comme une condition indispensable pour réaliser l’équilibre entre le réalisme de la vie et l’espérance en Dieu.

  • Titre traduit

    Psalm 90 and the human weakness : semantic analysis and contextual reading


  • Résumé

    The motif of human weakness, in the Psalm known as the Psalm of Moses is apprehended in a positive vision. It relativizes the apparent human suffering, and suggests the recognition of the destiny of man, as a way to wisdom. If this reality appears visibly in this Psalm, it’s thanks to the strategy used by the writers of the Psalter. This strategy appears through the layout of the verses in Psalm 90 on the one hand, and through the place of Psalm 90 in the fourth book of the Psalter on the other hand. Indeed, concerned by the question of the return of YHWH that he seeks from the beginning of the Psalm, the psalmist considers the reason for human frailty, as a sign of the difference between YHWH and man to persuade the latter to recognize the greatness of YHWH, master of time and history. Therefore, the time limits imposed on the nature of the human being, should be understood neither as an evil, nor as the result of any punishment for him, but rather as a feature of the human condition. In this sense, Psalm 90 considers human weakness as a cipher code of wisdom and as a ground, which offers a significant access to convey a quite original perception of the faith at the Post - Exilique time. In this context, indeed, the psalmist plunges his reader into a meditation where the guilt of the psalmist and his community, following the disaster of the Exile and the fall of the monarchy which he saw as a consequence of the wrath of YHWH, is revealed. In response to this lament, the resumption of the motif of the human weakn ess of the Ps 88-89 in Psalm 90 and in the fourth book of the Psalter, requires a double importance that consists, on the one hand, in leading man to assume the failures and the suffering due to the fall of the monarchy and the destruction of the temple, and on the other hand in persuading the latter to rely on YHWH’s dsx again and again.Generally, the responses of Psalm 90 about human weakness put the question of faith in God at the heart of the human life. Psalm 90 doesn’t at all, either elude the real suffering that man experiences, or encourages a guilty resignation on his part, but proposes a new re - definition of man. Man can assert his faith in God the master of time and history, without being disturbed by the limits imposed on him by his state of being mortal. This realism of human life appears as an essential condition to achieve the balance between the realism of life and hope in God.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.