L'uranium et ses descendants dans la chaine alimentaire

par Marion Jeambrun

Thèse de doctorat en Géochimie

Sous la direction de François Gauthier-Lafaye et de Laurent Pourcelot.

Le président du jury était Rémi Barillon.

Le jury était composé de Catherine Mercat, Béatrice Boulet.

Les rapporteurs étaient Dominic Larivière, Pierre-Marie Badot.


  • Résumé

    L’uranium, le thorium et leurs descendants se trouvent a l’état de traces dans toutes les roches sur Terre. Sous l’action de l’érosion, des mécanismes de formation des sols et des transferts sol-plante, ces radionucléides sont disséminés dans toutes les composantes de l’environnement et via les chaînes alimentaires, ils sont transmis aux animaux et à l’homme. L’objectif de cette étude consiste à améliorer les connaissances sur les niveaux et la variabilité des activités de ces radionucléides dans différentes denrées et à faire progresser les connaissances sur leurs sources et leurs transferts. Cette étude s’intéresse à la variabilité géologique des sites étudiés (substrat granitique, volcanique et alluvial) sur lesquels sont prélevés différentes denrées (légumes, céréales, viandes, oeufs et produits laitiers). Les sources potentielles de radionucléides (eau d’irrigation et sol pour les végétaux ; eau d’abreuvage, aliments et sol pour les produits animaux) sont prélevées afin d’étudier leur contribution aux activités mesurées dans les denrées. Les résultats obtenus montrent une grande variabilité des activités dans les végétaux, moins prononcée dans les produits animaux. La source principale de radionucléides aux végétaux semble être le sol de culture. La remise en suspension de particules de sol et leur adhésion à la surface des végétaux ainsi que l'eau d’irrigation semblent important dans certains cas. Concernant les activités dans les produits animaux, une contribution significative du sol a l’activité en thorium a été mise en évidence. La contribution de l’eau à l’activité en uranium dans les volailles constitue une piste à approfondir.

  • Titre traduit

    Uranium, thorium and their decay products in human food-chain


  • Résumé

    Uranium, thorium and their decay products are present in trace amounts in all rocks on Earth. Weathering, Mechanisms of soil formation and soil-plant transfers lead to the presence of these radionuclides in all the components of the environment and, through the food-chain transfers, they are also present in animals and men. The objective of this study consists in improving the knowledge on the levels and the variability of the activities of these radionuclides in various foodstuffs and on their sources and transfers. This study is based on the geological variability of the studied sites (granitic, volcanic and alluvial areas) where various foodstuffs are sampled (vegetables, cereals, meat, eggs and dairy products). The possible sources of radionuclides (irrigation waters and soils for plants; water, food and soils for animals) are also sampled in order to study their contribution to the measured activities in the foodstuffs. The results obtained present high variability of the activities in plants, less pronounced in animal products. For plants, the main radionuclide source seems to be the crop soils. Irrigation water, soil particle resuspension and their adhesion to plant surface seems to be important in some cases. For the activities in animal products, a significant contribution of the soil to thorium activity was highlighted. Water contribution to uranium activity in meat and eggs is an area worth further researches. Thus, this study of the possible sources of radionuclides highlights the importance of their role in the understanding of the radionuclide transfers to foodstuffs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.