L'alimentation des enfants : un observatoire des cultures enfantines et des rapports intergénérationnels

par Louis Mathiot

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de David Le Breton et de Nicoletta Diasio.

Le président du jury était Régine Sirota.

Le jury était composé de Pascal Hintermeyer.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Poulain, Gilles Brougère.


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude des cultures enfantines et des rapports intergénérationnels à partir de l’alimentation. Les pratiques alimentaires des enfants, leurs représentations ainsi que celles de leurs parents à leur égard sont envisagées comme un observatoire des relations entre enfants ainsi qu’entre les adultes et les plus jeunes. A partir d’une méthodologie qualitative, il s’agit de donner toute leur place aux discours des enfants (âgés de 4 à 12 ans) et de leurs parents, pour interroger la dynamique des rapports intra et intergénérationnels. Au carrefour de la sociologie de l’enfance et de l’alimentation, ce travail s’attache à analyser la construction des cultures enfantines et des appartenances à différents groupes d’âges ainsi qu’à observer les effets des normes sociales et des modèles éducatifs qui régulent les consommations enfantines. Les rapports de genre, les origines sociales et les lieux d’habitation sont autant de facteurs qui influencent ces logiques. De façon transversale, cette recherche est l’occasion d’interroger la place de l’enfant dans les sociétés contemporaines occidentales.

  • Titre traduit

    Children consumption of food : an observatory of children's cultures and intergenerational relationships


  • Résumé

    This PhD proposes to study children’s cultures and intergenerational relationships by observing foodconsumption. Children’s practices with food, their representations as well as those of their parents on their consumption of food are considered as an observatory of relationships between children and between adults and younger. Developing a qualitative methodology, it is given its rightful place to the children discourses (aged 4 to 12 years) and those of their parents to explore the dynamics of intra and intergenerational relationships. At the intersection of sociology of childhood and food, this work focuses on analyzing the construction of children’s cultures and of belongings to different age groups. It also questions the effects of social norms and educational patterns regulating children consumption of food. Gender relations, social origins and spaces of residence are important factors that influence these logics. Transversely, this research is an opportunity to examine the social place of the child in contemporary Western societies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.