La culture matérielle des Munduruku du Haut-Tapajos en Amazonie brésilienne : Kapikipi Jewa wy dadam

par Maria Soeli Dos Anjos Farias Lemoine (Dos Anjos Farias)

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Éric Navet.

Le président du jury était José-Maria Tavares de Andrade.

Le jury était composé de Eneida Assis.

Les rapporteurs étaient Jean-Henry Bouche Peris, Roger Some.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur des peuples nommés Munduruku. Elle étudie l’évolution de leur culture matérielle et de leur système éducatif. Le sens du mot « indigène » est précisé afin de respecter leur terminologie : "être Munduruku" signifie « être de vrais hommes ». Avec l’accord de leurs leaders, nous les avons rencontrés en 2005 sous réserve du respect des règles. Leur culture matérielle a subi d’importants changements, particulièrement sur le plan architectural. Les maisons carrées en paille observées au début du XX siècle ont été remplacées par des rectangulaires, avec des parois en bois et un toit en zinc. Les colliers originaux, faits main avec des graines de puca et décorés avec des animaux taillés en noix de coco ont laissé la place à des missanga made in China. Les anciennes calebasses à usage alimentaire ont cédé la place à des verres. Quant au hamac en écorce, s’il est encore utilisé, il n’est plus fabriqué chez les Munduruku étudiés. Nous utiliserons le matériel collecté pour analyser leur savoir faire. L’environnement de ce peuple est également décrit. Notre recherche ne couvrant qu’une partie de son immense territoire, elle ne peut pas être considérée comme achevée.

  • Titre traduit

    Material culture Munduruku upper Tapajós in the Brazilian Amazon : Kapikipi Jewa wy dadam


  • Résumé

    This Phd deals with the peoples named Munduruku. We’ll study the evolution of both their material culture and their educational system. The meaning of the word “native” is defined in order to respect the Munduruku terminology: “being Munduruku” means “being real men”. In 2005 ,their leaders first granted us permission to meet them on condition we respect the rules. Their material culture has undergone drastic changes particularly as far as architecture is concerned. The square-shaped straw houses observed at the beginning of the twentieth century have been replaced by rectangular ones with wooden walls and zinc rooftops. Missangas made in China have taken the place ot the original necklaces handcrafted with puca seeds and adorned with animals carved in coconuts. The former calabashes used for food or beverage have been replaced by glasses . As to the hammock made of bark still used today, it is no longer crafted by the Munduruku studied. We’ll use the collected materials to analyze their know how. The Munduruku environment is described as well. As our research only partially covers their huge territory, it can’t be considered as completed yet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.