Le dessin technique en Alsace et en Lorraine : influences germaniques et italiennes de 1861 à 1975

par Christiane Andolfatto-Ruebrecht (Andolfatto)

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Michel Hau.

Le président du jury était Georges Bischoff.

Les rapporteurs étaient Etienne Thévenin, Pierre Lamard.


  • Résumé

    Le dessin industriel est lié aux contrariétés artistiques et techniques, craintes des dessinateurs, lieux d’enseignement. Dynamique sociale, œuvres caritatives des Écoles alsaciennes et lorraines chevauchent données historiques, industrielles et artistiques. Les Arts and Crafts opposant vernaculaire et académisme en 1861, les architectures scolaires s’ouvraient à l’utilitaire du dessin, sociologie technique, monde, l’histoire de l’art à la spiritualité et l’anthropologie. Médiocrité et perfection reliant dessin et enseignement en 1970. Avec l’académisme et la fusion des arts du Moyen Âge, les industriels de 1919 portent les mutations culturelles, sociales, politiques et économiques. En Alsace, les Kœchlin, Dollfus, de Dietrich forment les dessinateurs. Perfection, simplicité, humanité industrielle, difformités du dessin, fusion art-vie font jaillir l’humanité du design en 1960-1970, commençant par la transformation des écoles en 1960. En 1975, arts plastiques au lieu du dessin, professeurs, administrations disent les difficultés en France. De 1861 à 1975 les établissements s’écartent des environnements et de l’individualité. En France les concours d’Écoles d’ingénieurs montrent l’explosion de la formation commune. L’intérêt pour l’aspect utilitaire du dessin (technique) ne s’efface pas ; environnements, simplicité du dessin de bricoleur transforment l’attention au dessin noyé en 1969 dans l’industrial design. Mal-fait dissipant peine, travail et risque.

  • Titre traduit

    German and italian impacts on technical design from 1861 to 1975 in Alsace and Lorraine


  • Résumé

    Industrial design is connected to artistic and technical conflicts, designers’ fears, educational facilities. Social dynamic, offers, charities of Alsace and Lorraine Schools overlap historical, industrial and artistic data. Arts and Crafts confronting vernacular and academicism in 1861, school buildings opened to utilitarian design, technical sociology,world, history of art, spirituality and anthropology. Mediocrity and perfection joining drawing and teaching in 1970. With the academicism and the merger of arts of the Middle Ages, the1919’s manufacturers carried the cultural, social, political and economic transformations, like the Kœchlin, the Dollfus or the de Dietrich who trained designers in Alsace. Perfection, simplicity, industrial humanity, design de formities, fusion of art and life produce the humanity of design in the 1960’s and 1970’s, beginning with the transformation of schools in the1960’s. In 1975, arts plastiques instead of drawing, professors and administrations reveal the difficulties in France. From 1861 to 1975 institutions deviate from environment and individuality. In France, Engineering Schools’ competitive exam shows the explosion of general education. The interest in the utilitarian aspect of the (technical) design does not disappear; environment, simplicity of bricoleur’s drawing transformed the attention to drawing encased in the industrial design in 1969. Poorly done, dispelling effort, work and risk.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 18-09-2092

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.