Sociologie des supporters de football : la persistance du militantisme sportif en France, Allemagne et Italie

par Paul Bartolucci

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pascal Hintermeyer.

Le président du jury était Williams Nuytens.

Les rapporteurs étaient Gabriele Profita, Patrick Tenoudji.


  • Résumé

    Le supporter de football n’est pas un spectateur ordinaire : c’est un « acharné », un « spect’acteur », qui n’entend pas vivre sa passion par procuration. Il s’approprie littéralement la notion de compétition dans ses activités de soutien. Mon travail se base sur une acception restrictive du terme « supporter », défini en tant qu’individu qui s’investit émotionnellement de manière poussée et qui s’identifie fortement au club qu’il affectionne. Etre supporter, ce n’est pas le devenir : c’est le demeurer. Analyser le supportérisme revient à s’intéresser à ces fans qui continuent de soutenir une équipe indépendamment de ses performances sportives. J’ai choisi d’enquêter sur des populations qui se rattachent à des institutions-clubs « en situation de marasme », à Strasbourg, Berlin et Turin. Pourquoi ces supporters se rendent-ils encore au stade quand bien même les perspectives de succès sont limitées voire inexistantes ? Quelle place accorder au conflit dans le supportérisme ? Et plus généralement, quels sont les principaux ressorts du militantisme sportif ?

  • Titre traduit

    Sociology of football supporters : sport militantism persistence in France, Germany and ltaly


  • Résumé

    Football supporters are not mere spectators: they can be described as "addicts" or "spect'actors". They do not want to live their passion by proxy, this is why they literally take over the concept of competition. My research is based on a restrictive definition of the term "supporter" as an individual who deeply gets emotionally involved and fully identifies with one's club. Being a supporter does not consist in becoming one but remaining one. Analysing supporterism amounts to taking an interest in these fans who continue to support their team regardless of the performances and outcomes. I chose to investigate populations linked to "decadent" club-institutions in Strasbourg, Berlin and Turin. Why are these supporters still going to the stadium even with very low probability of success ? What is the status of conflict in supporterism ? And more broadly: what are the main features of sport militantism ?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.