L'identité dans le lien social, entre le même et l'autre : étude comparative des dessins d'enfants québecois et ivoiriens

par Prudence Bessette

Thèse de doctorat en Psychopathologie clinique

Sous la direction de Xavier-Serge Lesourd et de Irène Krymko-Bleton.

Le président du jury était Christian Thiboutot.

Les rapporteurs étaient Hossaïn Bendahman, Catherine Weismann-Arcache.


  • Résumé

    Les changements sociaux mettent aujourd’hui en question les identités individuelles et collectives, le rapport à soi-même et aux autres. À partir d’une méthodologie croisée, ce travail interroge la construction de l’identité en fonction du lien social, en comparant les dessins d’enfants québécois et ivoiriens (méthode projective de quatre dessins : libre, bonhomme, famille, famille idéale). Huit études de cas, de même qu’une comparaison statistique avec des données internationales (France, Russie, Vietnam), mettent en lumière des différences culturelles. La primauté de la représentation de soi-même, spécifique au Québec, et l’absence du sujet dans le dessin, particulière à la Côte d’Ivoire, font l’objet d’un examen particulier. Le dessin témoignant des identifications à l’interface subjective et sociale, la synthèse des résultats révèle la possibilité d’un lien entre le sujet solipsiste moderne et une organisation identificatoire privilégiant des figures du Même ou du semblable, qui implique des aspects régressifs. L’identification (secondaire) à des figures de l’Autre, nécessaire à la construction d’idéaux et d’une identité qui puisse se projeter dans l’avenir, paraît facilitée dans un lien social où une tradition symbolique fonctionne. De manière générale, l’identité est à penser comme un équilibre entre mêmeté et altérité, dont le lien social viendra faire varier la configuration.

  • Titre traduit

    Identity in the social link, between the same and the other : comparative study of drawings from quebecer and ivorian children


  • Résumé

    Today, social changes question individual and collective identities, or the sense we have of our selves and our relation to others. Based on a crossed methodology, this thesis thinks the problem of identity construction depending on the social link, by comparing the drawings of children from Quebec and Ivory Cost (four drawings projective method: free drawing, human figure, family and ideal family). Eight cases studies, and a statistical comparison with international data (France, Russia, Vietnam), bring to light cultural differences. Priority of self-representation,specific to Quebec, and the subject’s absence in the drawing, particular to Ivory Cost, are studied more precisely. Since drawings testify of identifications at the subjective and social junction, the results synthesis reveals the possibility of a relation between the modern solipsist subject and identification to Same figures, or similar figures, involving regressive aspects. Identification (secondary identification) to Other figures, necessary for the construction of ideals and for an identity that can be projected in the future, seems facilitated in a social link where a symbolic tradition works. In general, we can think identity as an equilibrium between sameness and otherness,witch is influenced by the social link.


It's available in the institution of thesis defence.

Consult en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.