Manger pour croire : le halal comme incorporation d'une norme : étude transgénérationnelle de descendants de migrants "berbères"

par Christine Rodier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne-Sophie Lamine.

Le président du jury était Jocelyne Dakhlia.

Les rapporteurs étaient Anne Raulin, Jean-Noël Ferrié, Catherine Delcroix.


  • Résumé

    Si les liens entre l’alimentation et la religion se sont distendus dans un monde sécularisé, les pratiques alimentaires constituent encore aujourd’hui un marqueur d’identité et d’attachement à « Dieu ». C’est dans cette perspective que nous nous sommes intéressés à l’émergence d’une consommation de produits halal au sein de migrants Berbères Marocains et de leurs descendants vivant en Moselle. Notre projet s’inscrit dans une volonté de saisir cette consommation à travers un héritage à la fois familial, culturel et politique et une trajectoire propre à chaque acteur. Manger halal sera abordé ici sous l’angle d’un fait religieux comportant de multiples dimensions, à la fois collective, matérielle, symbolique et sensible. Si manger halal renvoie aux interdits alimentaires propres au système religieux de l’islam, cette pratique n’explique pas pour autant les raisons pour lesquelles un individu respecte une prescription, un interdit. En nous inspirant des approches de Michel de Certeau, de Jean-Noël Ferrié ou encore de Saba Mahmood, nous montrerons comment un individu, par le biais de l’incorporation, matérialise sa foi et construit ses appartenances. Loin d’apparaître comme une essentialisation des pratiques alimentaires, manger halal produit de nouveaux types de mangeur où le croire constitue une technique de soi destinée à créer chez l’acteur des capacités de réflexivité et d’agentivité.

  • Titre traduit

    Eat to believe : the incorporation of halal as a norm : Trans-generational study of Berber descendants of migrants


  • Résumé

    If the links between food and religion have weakened in a secularized world, feeding practices are still a marker of identity and attachment to "God". With this in mind, we are interested in the emergence of a consumption of halal products by Berber Moroccan migrants and their descendants living in Moselle.Our project is a desire to use this consumption through a legacy of both family, cultural and political trajectory that is specific for each actor. Eating Halal is discussed here in terms of a religious fact with multiple dimensions, both collective, material, symbolic and significant. If eating halal refers to dietary laws specific to Islam religious system, this practice does not explain why an individual meets a requirement, a prohibition. Drawing on the approaches of Michel de Certeau, Jean-Noël Ferrié and Saba Mahmood, we show how an individual, through the incorporation, embodies faith and built its membership. Far from appearing as an essentialization of feeding practices, eating halal produces new types of eaters for whom the believe is a technique designed to create for the actor a capability of agency and reflexivity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Presses universitaires de France à Paris

La question halal : sociologie d'une consommation controversée


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : La question halal : sociologie d'une consommation controversée
  • Dans la collection : ˜Le œlien social , 1285-3097
  • Détails : 1 vol. (VIII-209 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-13-062117-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-209. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.