Synthèse de complexes cuivreux luminescents

par Meera Mohan Kumar Sreelatha

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-François Nierengarten.

Soutenue le 14-12-2012

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Sciences chimiques (Strasbourg ; 1995-....) , en partenariat avec Laboratoire de chimie moléculaire (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Armspach.

Les rapporteurs étaient Stéphane Vincent, Peter Faller.


  • Résumé

    La présente thèse décrit la préparation de complexes de Cu(I) stables grâce à l’ingénierie moléculaire de ligands permettant d’éviter la formation de plusieurs espèces en équilibre. Dans le cas de ligands P-N, la stratégie proposée repose sur l’utilisation d’un ligand ayant des substituants permettant de masquer un centre métallique et ainsi d’empêcher les réactions avec des nucléophiles permettant la dissociation du ligand. Dans le cas des dérivés [Cu(NN)(PP)]+, l’approche synthétique développée repose sur l’utilisation de ligands phénanthrolines macrocycliques empêchant la formation des complexes homoleptiques [Cu(NN)2]+ correspondant. Des complexes stables et luminescents ont ainsi été préparés, les rendements quantiques d’émission allant jusqu’à 46% à l’état solide pour les meilleurs luminophores.

  • Titre traduit

    Synthesis of luminescent copper complexes


  • Résumé

    The present PhD thesis descibes the preparation of stable Cu(I) complexes through appropriate ligand design to prevent the formation of several species in equilibrium. In the case of dinucleating P,N-ligands, the proposed strategy is based on the use of a ligand with additional substituents to shield the metal centers and thus to prevent nucleophilic attacks leading to ligand dissociation. In the case of the [Cu(NN)(PP)]+ derivatives, the proposed synthetic strategy relies on the use of macrocyclic phenanthroline ligands preventing the formation of the corresponding homoleptic complexes [Cu(NN)2]+. Stable luminescent complexes have been thus prepared, the emission quantum yields being as high as 46% in the solid state for the best emitters.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.