Synthèse d'allergènes marqués au carbone 13 et études par RMN HRMAS de leurs interactions avec des épidermes reconstruits

par Camille Debeuckelaere

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Pierre Lepoittevin et de Valérie Berl-Bauder.

Soutenue le 10-12-2012

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Sciences chimiques (Strasbourg ; 1995-....) , en partenariat avec Institut de chimie (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Grosdemange-Billiard.

Le jury était composé de Marc Pallardy.

Les rapporteurs étaient Myriam Martino, Marc Lecouvey.


  • Résumé

    L'allergie de contact est une pathologie en constante augmentation et particulièrement répandue dans les pays industrialisés. Aucune thérapie n'existe actuellement et seule l'éviction totale de l'allergène permet d'éviter toute nouvelle réaction d'allergie. La base de l'allergie de contact est la formation d'une liaison entre l'allergène et les protéines épidermiques. C'est cette étape chimique clé qu' il est important de comprendre afin de développer de nouvelles méthodes dites« alternatives» dans le cadre de l'actuelle législation sur les cosmétiques. Le but de ce travail de thèse a été d'étudier la réactivité de différents allergènes connus face aux acides aminés et protéines d'épidermes reconstruits de type SkinEthic® par la technique RMN HRMAS dérivée de la RMN du solide. Six allergènes ont ainsi été étudiés et leur réactivité a été comparée a celle observée en solution face à une protéine modèle.

  • Titre traduit

    Syntheses of allergens substitued with carbon 13 and HRMAS NMR studies of their interactions with reconstructed human epidermis


  • Résumé

    Contact dermatitis is one of the most common health problem and highly prevalent in industrialized countries. No therapy currently exists and only the total eviction of the allergen can prevent further allergie reaction.The key molecular event in skin sensitization is the formation of a bond between the allergen and the epidermal proteins. Due to the recent legislation on cosmetic and to help avoid the inappropriate use of new allergens, the understanding of this key step has to be expanded in order to develop new alternative metbods.The aim of this PhD work is to study the reactivity of some allergens towards amino acids and proteins presents in reconstructed human epidermis like SkinEthic® using the HRMAS NMR technique. Six allergens have been studied and their reactivity was compared to that observed ln solution with a model protein.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.