Le soufisme dans Hayy Ibn Yaqzān de Muhammad Ibn Tufayl (av. 1110-1185) : une dimension spirituelle sous-jacente aux aspects philosophiques

par Majdi Sahli

Thèse de doctorat en Etudes arabes

Sous la direction de Éric Geoffroy.

Soutenue le 26-09-2012

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) , en partenariat avec Groupe d'études orientales, slaves et néohelléniques (Strasbourg) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Dominique De Courcelles.

Le jury était composé de Francisco Franco-Sanchez, Denis Gril.

Les rapporteurs étaient Pierre Lory.


  • Résumé

    Les orientalistes interprètent Ḥayy Ibn Yaqẓān de Muḥammad Ibn Ṭufayl (av. 1110-1185) comme un « roman philosophique » et ne saisissent pas la dimension gnostique et soufie de l’œuvre. Le récit retrace pourtant sans détour l’ascension de Ḥayy Ibn Yaqẓān qui découvre Dieu dans un premier temps par la méditation philosophique et qui acquiert la connaissance de Dieu dans un second temps par la méditation spirituelle. Toutefois, la philosophie masque en réalité des éléments doctrinaux du soufisme. L’œuvre est en elle-même une parabole sur la sainteté et touche aux questions de la concorde de la philosophie avec la religion, mais aussi de la double dimension spirituelle du saint, exotérique et ésotérique. Elle met surtout en lumière le caractère essentiellement théosophique du soufisme andalou.

  • Titre traduit

    Sufism in Muhammad Ibn Tufayl's Hayy Ibn Yaqzan (ca. 1180-1185) : a spiritual dimension underlying philosophical aspects


  • Résumé

    Orientalists interpret Hayy Ibn Yaqẓān by Muḥammad Ibn Ṭufayl (ca. 1110-1185) as a “philosophical novel” without grasping the Gnostic and Sufi dimension of his work. Yet, the text clearly narrates the steps of Hayy Ibn Yaqẓān’s Ascension. He first discovers God by practising philosophical meditation. Then, he gains the knowledge of God thanks to spiritual meditation. However, behind the philosophical elements we can perceive the doctrinal elements of Sufism. His work is a parable about holiness. It deals with issues of agreement between Philosophy and Religion, and with the dual spiritual dimension of the Saint, which is both exoteric and esoteric. But above all, this text sheds light upon the predominantly theosophical nature of Andalusian Sufism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.