Essays in the political economy of inflation

par Uhmad Mazhar

Thèse de doctorat en Macroéconomie, économie internationale et monnaie

Sous la direction de Camille Cornand et de Pierre Guillaume Méon.

Soutenue le 22-09-2012

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg) , en partenariat avec Bureau d'économie théorique et appliquée (Strasbourg) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Gilbert Koenig.

Le jury était composé de Giuseppe Diana.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Allegret, Rajeev Goel.

  • Titre traduit

    Essais dans l'économie politique de l'inflation


  • Résumé

    Cette dissertation intitulé « Essays in the Political Economy of Inflation » est compris de trois papiers qui étudient le problème d'inflation d'une perspective politique-institutionnel. Tous les trois essais appliquent des outils techniques modernes de macroéconomie pour étudier des facteurs différents qui affectent le choix de politiques. Il est montré que ces facteurs sont cruciaux dans former la structure de gouvernance favorable pour l'efficacité de politique. L'environnement politique-économique complexe est difficile d'étudier avec les modèles traditionnels de politique économique fondée sur un projeteur social bienveillant qui maximise l'utilité d'un individu représentatif. Cette thèse, donc, approche l'économie politique d'inflation d'un côté pratique réaliste.Le premier essai a autorisé «Taxing the unobservable: The impact of shadow economy oninflation and taxes», est motivé par plusieurs études théoriques et empiriques qui se dispute que le taux d'inflation optimal augmente dans la taille de l'économie simple. Dans ce papier, nous construisons un petit modèle théorique qui a deux composants clés. Premièrement, il modèle explicitement le choix du gouvernement pour l'impôt de revenu ou inflation. Notre cadre est général et n'impose pas de la condition de la nature du gouvernement (i.e., il n'exige pas le gouvernement pour être nécessairement bienveillant ou corrompu). Deuxièmement, nous considérons explicitement l'économie l’informel (shadow economy) dans la fonction du gouvernement objectif. Il nous permet de voir comment il influe la charge fiscale et l'inflation. Notre modèle théorique indique un coût marginal croissant d'impôts et un taux croissant d'inflation dans l'économie d'ombre (shadow economy). Le principe de remplacement marginal rationalise le choix du gouvernement d'impôt d'inflation sur l'impôt sur le revenu.


  • Résumé

    This dissertation titled “Essays in the Political Economy of Inflation” is comprised of three papers which study the problem of inflation from a political-institutional perspective. All the three essays apply modern technical tools of macroeconomics to study different factors that affect the choice of policies. It is shown that these factors are crucial in shaping the governance structure conducive for policy effectiveness. The complex political-economic environment is difficult to study with traditional models of economic policy based on a benevolent social planner maximizing the utility of a representative individual. This thesis, therefore, approaches the political economy of inflation from a realistic practical side. The first essay titled “Taxing the unobservable: The impact of shadow economy oninflation and taxes”, is motivated from several theoretical and empirical studies which argue that optimal inflation rate increases in the size of informal economy. In this paper, we construct a small theoretical model that has two key components. First, it explicitly models the government’s choice for income or inflation tax. Our framework is general and does not impose any condition about the nature of the government (i.e., it does not require government to be necessarily benevolent or corrupt). Secondly, we explicitly consider the shadow economy in the government’s objective function. It allows us to see how it impacts the tax burden and inflation. Our theoretical model indicates an increasing marginal cost of taxes and an increasing rate of inflation in the shadow economy. The principle of marginal substitution rationalizes the government’s choice of inflation tax over income tax.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.