L'offre de football télévisé et sa réception par la presse en France et en RFA (1950-1966) : l'édification du "Grand stade", vecteur d'identité nationale et européenne

par Jean-Christophe Meyer

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Sylvain Schirmann et de Franz-Joseph Brueggemeier.

Le président du jury était Alfred Wahl.

Le jury était composé de William Gasparini.

Les rapporteurs étaient Dietmar Hueser, Wolfram Pyta.


  • Résumé

    Abordant une période de 16 ans, notre étude comparative se propose de mettre en évidence un aspect particulier de l’histoire de la médiatisation du sport en France et en Allemagne : l’évolution de l’offre de football télévisé et sa réception par la presse durant la première phase d’édification du « Grand stade ». De manière primordiale, nous avons exploré dans quelle mesure cette offre a pu jouer un rôle de vecteur d’identité nationale et européenne. L’approche comparative entre France et RFA invitait à analyser principes et forces à l’œuvre dans la gouvernance nationale et internationale du football et de la télévision. La presse sportive et celle spécialisée dans l’annonce des programmes télévisés, concernées de façon essentielle par le phénomène, ont retenu notre attention de manière prioritaire. L’analyse de l’évolution des rapports entre acteurs institutionnels, celle des contenus proposés et de la ritualisation du spectacle de football télévisé à la lumière d’avis contemporains des événements et publiés dans cette presse dite populaire constitua donc un aspect crucial de notre projet. Ces avis sous-tendaient des théories professionnelles et profanes sur la télédiffusion du football qui, pour certaines, s’inscrivirent dans la durée. D’autres, par contre, furent rapidement invalidées par l’évolution de la technologie, de l’environnement règlementaire et institutionnel ou par l’apparition de nouvelles épreuves comme les compétitions européennes des clubs et des sélections nationales. Le cas échéant, il s’agissait donc de mettre en évidence non seulement l’émergence, mais également la persistance de part et d’autre du Rhin d’une « culture nationale » en la matière. Dans le même esprit, nous avons examiné comment la fondation de UER, celle de l’UEFA et le lancement de ses compétitions aboutirent à la création, puis à l’extension et à l’enracinement d’un « certain » espace culturel européen du football.

  • Titre traduit

    Television football programs and their reception by the press in France and Germany (1950-1966) : the edification of the “Great stadium” as a conveyor of national and European identity


  • Résumé

    Covering a period of 16 years starting back in 1950 our comparative study aims to stress a peculiar aspect of the history of sports media coverage in France and Germany: the evolution of television football programs and their reception by the press during this first phase of edification of the “Great Stadium”. We have primarily explored in what measure these programs played the part of a conveyor for national and European identity. The comparative approach between France and Germany pleaded in favor of analyzing principles and forces involved in the national and international governance of football and television. We first focused on the sports press and the magazines dealing with television programs since they are liable to be essentially concerned by the observed phenomenon. The analysis of the evolution of the relationships involving institutional actors in this sector is a crucial aspect of our study. The study of the supplied programs and of the rites tied with a growing consumption of television football shows is not less important. It provoked the publication of numerous contemporary opinions in the so-called popular press of both countries. These opinions sustained professional or profane theories on football broadcasting that had a lasting pertinence for some of them. Others were soon invalidated by the swift evolution of technology, of the institutional environment and regulations or by the apparition of new competitions like the European Champions’ Cup or the European Nations’ Championship. It was important to stress how a “national culture” emerged and persisted on both sides of the Rhine River during those years as far as football broadcasting is concerned. It was also important to examine how the foundation of EBU, of UEFA and the launching of diverse European competitions led to the creation, to the extension and to the establishment of a “popular” European cultural space tied with football.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-09-2018

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.