Ressources économiques et pouvoir politique : intégration semi-périphérique au système financier mondial et son impact sur la coalition socio-politique au pouvoir en Argentine de 1989 à 2001

par Nicolas Caputo

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Denis Rolland et de Marcos Novaro.

Le président du jury était Carlos Quenan.

Le jury était composé de Ricardo Aronskind.

Les rapporteurs étaient Ana Maria Castellani.


  • Résumé

    Prenant appui sur un ensemble d’entretiens auprès des protagonistes, la base de données des émissions de titres publics du Bureau National de Crédit Public et un large corpus d'articles de presse, cette recherche analyse la relation entre ressources économiques et pouvoir politique en étudiant l’impact de l’intégration semi-périphérique au système financier mondial sur la coalition sociopolitique au pouvoir en Argentine de 1989 à 2001. Cette coalition était composée des partis politiques au gouvernement, ce qui garantissait la légitimité démocratique, des technocrates des think tanks du libéralisme économique, des grandes entreprises locales et des acteurs privés du système financier mondial. Contrairement aux pays centraux qui sont au coeur du système financier mondial et les périphériques, qui en sont exclus, l'Argentine représente un cas d'intégration "semipériphérique", c’est-à-dire, avec un accès variable au crédit privé externe en fonction de la perception des principaux acteurs privés du système financier sur le risque de défaut des paiements de la dette. Cette intégration a joué un rôle important sur la formation, la consolidation et la dissolution de la coalition socio-politique au pouvoir. D'une part, le plan de Convertibilité implique une dépendance structurelle de l’afflux de devises pourassurer la stabilité économique. D'autre part, les caractéristiques de l'intégration du système financier mondial ont été modifiées par le plan Brady, qui implique une substitution de la dette publique de prêt bancaire par des titres, et le processus de mondialisation. Contrairement aux prêts bancaires, les titres sont des produits échangés sur un marché où les prêteurs prennent des décisions d’investissement de court terme en fonction de leur perception du risque de défaut de paiement de la dette. Cette perception, qui implique une surveillance permanente sur la politique économique, détermine la capacité de l'État à s’endetter et soutenir ainsi l’afflux de devises.

  • Titre traduit

    Economic resources and political power : semi-peripheral integration to the global financial system and its impact on the power relations of the ruling social-political coalition in Argentina from 1989 to 2001


  • Résumé

    This research explores the link between economic resources and political power focusing on how Argentina’s semi-peripheral integration into the global financial system influenced power relations within the country’s ruling coalition between the years 1989 and 2001. The findings are supported by evidence from interviews of decision-makers, the National Public Credit Office database on sovereign debt issues, and a large body of press articles. This ruling coalition during this period comprised political parties in government, granting democratic legitimacy, technocrats from economic liberal think tanks and players with economic resources including local business groups and private actors of the global financial system. Unlike those central countries that make up the “core” of the global system, or periphery countries, which are at the margins or are excluded from this system, Argentina represents a case of a “semi-peripheral” integration. This can be seen in the country’s variable access to external private borrowing which is dependent how the major private players in the financial system perceive the risk of debt default. This integration has had an impact on the formation, consolidation, and dissolution of the socio-political ruling coalition. On the one hand, the Convertibility Plan entailed a structural dependence on foreign currency inflow to ensure economic stability. On the other, the integration into the global financial system was modified after the Brady Plan. Unlike bank loans, the securities were traded goods in a market where lenders made short-term investment decisions based on their perceived risk of debt payment default. This perception, which involved a permanent monitoring of economic policy, determined the state's capacity to access borrowing and sustain foreign currency inflows.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.