L'EDUCATION ARTISTIQUE : Etat des lieux de la question à l'école primaire au prisme du parallèle France - Liban

par Diala Tannous Chahine (Tannous)

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marc Derycke et de Claude Poulette.

Le président du jury était Alain Vergnioux.

Le jury était composé de Gilles Boudinet, Laurence Loeffel.


  • Résumé

    Ces dix dernières années, de nombreux rapports et études comparatives ont mis en évidence l'impact des arts et de la culture sur le comportement des jeunes. La valeur de l'éducation artistique ainsi que son impact positif sur les élèves ont été étudiés, analysés et justifiés par des groupes de recherches, des organismes de direction et de gestion. Nous partons de ce constat pour essayer au travers de l'étude comparative des curricula relatifs à l'éducation artistique (arts plastiques et visuels) d'aller au-delà de la simple mise en parallèle entre les textes et les pratiques de chaque pays relatifs à cette matière pour tenter d'en dégager les points forts à travers une synthèse qui serait le reflet des enseignements positifs.L'étude a mis en valeur quelques points communs. Mais ce qui sera souligné est l'évolution différente de la conception des curricula scolaires. La spécialisation des enseignants libanais en matière d'arts plastiques diverge avec le cas français où les maîtres sont polyvalents à l'école élémentaire. Notre problématique consiste à explorer les raisons de cette évolution divergente dans la conception des textes officiels ainsi que dans la pratique malgré une histoire commune. Quels sont les facteurs qui expliquent cette évolution ? Résulte-t-elle a fortiori d'une divergence de conception de la politique culturelle ?

  • Titre traduit

    Art education : Status of the question at the primary school, under the prism of parallelism between France and Lebanon


  • Résumé

    In the last 10 years, many reports and comparative studies highlighted the impact of art and culture on youth behavior. The value of art education and its positive impact on students have been studied, analyzed andjustified by research and management groups. Considering this fact, we will try, through a comparative study of curricula relative to art education (visual arts), togo beyond the simple putting in parallel texts and practice of each country and try to bring out key points through a synthesis that would be the reflection of positive teaching . The study showed sorne common points and underlined the different conception of school curricula. The specialization of Lebanese teachers in visual arts diverge with the French case where teachers are multi-purpose in elementary school. Our problem consisted in exploring the reasons of this divergent evolution in the conception of official texts and in practice despite a common history. What are the factors that could explain this evolution? Does it result all the more from a divergent conception of cultural policy?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.