Processus d'apprentissage en formation et quête du sens : Le cas des étudiants infirmiers : Approche ethnographique

par Jean Santarelli

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marc Derycke.

Le président du jury était Gilles Herreros.

Le jury était composé de Chantal Eymard-Simonian, François Leimdorfer.


  • Résumé

    Nombre d’étudiants en soins infirmiers, lorsqu’ils font référence au déroulement de leurs études, exprime un sentiment de difficulté qui fait débat. En définitive, comment ces étudiants abordent-ils leur cursus pour devenir opérants ? C’est pour répondre à cette question que nous nous sommes immergés au sein d’un I.F.S.I. de la Loire, de 2007 à 2009. L’enquête a été complétée d’une série de vingt-sept entretiens biographiques d’étudiants infirmiers. Le compte-rendu ethnographique constitue les deux premières parties de la thèse, la troisième, intitulée « Regards croisés », porte sur les résultats d’une analyse pluridisciplinaire. En premier lieu, la notion de carrière identifie un processus en trois étapes, à savoir, l’affiliation, l’agir sous contrôle et l’agir émancipé. Ensuite, en nous centrant plus particulièrement sur l’analyse de neuf récits de vie d’étudiants de troisième année, nous avons décrit quatre mondes socioprofessionnels auxquels se rattachent les univers de croyances correspondants. Enfin, en rapport avec la spécificité des métiers dits « impossibles », selon l’expression de Freud, une étude comparée avec la formation en I.U.F.M. et avec l’enseignement technique agricole relève une spécificité propre au domaine infirmier, à savoir le rôle thérapeutique tenu et son enjeu éthique inscrits au sein de la relation soignante. En synthèse, nous proposons un schéma récapitulatif qui reprend le fil conducteur des éléments conceptuels répertoriés, ceux-ci s’établissant à partir de la distinction, travail prescrit / travail réel et du débat de normes qui en découle, jusqu’à l’« usage thérapeutique de soi ».

  • Titre traduit

    Learning process and the quest of sense : The case of nursing students


  • Résumé

    Number of students in nursing, when referring to the conduct of their studies, expresses a feeling of difficulty which raises questions. How do these students consider and feel their studies to become operative? To answer this question, I conducted the fieldwork immersed in an IFSI of France, between 2007 and 2009. A series of twenty-seven biographical interviews of student-nurses amends this survey. The first two parts of the thesis is composed of the ethnographic report. The third part, entitled "Viewpoints" focuses on the results of a multidisciplinary analysis. First, the concept of career identifies a three-step process: affiliation, acting under control and emancipated act. Then, by focusing on the analysis of nine life stories of third-year students, I described four different socioprofessional worlds whom each of them relates to its own universe of beliefs. Lastly, with respect to the specific business called "impossible" according to the Freud’s words, a comparative study with IUFM training and technical agricultural education show a special feature of nursing, namely the therapeutic role held and ethical issue associated with the caring relationship. To conclude, we propose a scheme that uses the summary of design elements listed, they are from establishing the distinction prescribed work / actual work standards and debate that follows, until "therapeutic use of self".


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.