La quête identitaire dans l'oeuvre romanesque d'Edmundo Paz Soldán

par Livia Escobar

Thèse de doctorat en Études romanes. Espagnol

Sous la direction de Venko Kanev et de Erich Fisbach.

Soutenue en 2012

à Rouen .


  • Résumé

    Cet essai entend démontrer comment l’identité dans l’œuvre romanesque d’Edmundo Paz Soldán, qu’elle soit collective ou individuelle, n’est qu’un processus en mouvement constant et qui ne finit jamais de se concrétiser. Ainsi l’esthétique de son œuvre prouve l’ambivalence de cette notion dans un monde qui est de plus en plus instable, hybride et fluctuant. Une esthétique qui peut être critiquée parce qu’elle n’offre aucune certitude, mais qui permet la possibilité du milieu, de l’entre-deux, ou simplement l’alternative du « doute ». L’œuvre de Paz Soldán marque dans la littérature bolivienne et latino-américaine une nouvelle voie qui sans abandonner le réalisme historique ni la question sociale, se centre plus sur l’homme, son existence et l’importance de l’Autre dans la définition de l’identité. La démarche ontologique de son œuvre vise les problèmes de l’homme moderne confronté à la crise de la représentation de la fin du XXe siècle et le début du XXIe et qui met en question l’autorité représentée par les figures de la Nation, de l’État, du Père, de la famille et du mariage : les anciens patrons de l’identité collective et de l’identité individuelle. Bien que l’identité soit souvent abordé à partir du double, elle ne se limite pas à deux entités mais à plusieurs. Une identité plurielle est peut-être la seule perspective qu’on puisse adopter face à la perspective d’un monde globalisé.


  • Résumé

    This essay intends to show that the identity in the novels of Edmundo Paz Soldán, whether collective or individual, is a process in constant motion and that never ends to be realized. The aesthetics of his work shows the ambivalence of this concept in a world that is increasingly unstable, fluctuating and hybrid. This aesthetic can be criticized because it provides no certainty, but allows the possibility of the medium, the in-between, or simply the alternative of "doubt". The work of Paz Soldán marks in Bolivian and Latin American literature a new path: he focuses more on human being, its existence and importance of the Other in the definition of identity without abandoning historical realism or the social question. The ontological approach to his work addresses problems of modern man facing the crisis of representation of the late twentieth century and early twenty-first and that challenges the authority represented by the figures of the State and the Father, the former bosses of collective and individual identity. While identity is ofen approached from two, it is not limited to two entities but several. A plural identity is perhaps the only perspective we can adopt towards to idea of a globalized world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 351-371

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : XE5910

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.