Convergence et intégration régionale dans l'Union européenne : essai de modélisation et de simulation

par Sébastien Bourdin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Bernard Elissalde.

Soutenue en 2012

à Rouen .


  • Résumé

    Avec les élargissements de l'Union européenne à l'Est en 2004 et 2007, les disparités régionales ont profondément augmenté et un effort de solidarité entre les états-membres a été nécessaire. Cette thèse propose d'évaluer l'ampleur des disparités régionales et de mesurer le processus de convergence et d'intégration régionale en Europe. Il s'agira de zoomer sur les pays d'Europe centrale et orientale afin d'identifier les facteurs explicatifs à l'origine de l'inégal développement régional dans cette partie de l'espace européen. Par ailleurs, dans le débat entre équité et compétitivité des Fonds structurels européens, une réflexion a été menée sur l'éventualité d'une politique de cohésion repensée prenant en compte les effets de débordements/proximité sur la croissance régionale et la convergence. La méthodologie développée dans cette thèse couple les statistiques spatiales (autocorrélation spatiale globale et locale), l'analyse spatiale (GWR), la modélisation par automate cellulaire (Géocells) et la formalisation mathématique de la convergence locale


  • Résumé

    With the enlargements of the European Union in the East in 2004 and 2007, regional disparities profoundly increased and a solidarity effort between State members and the regions was necessary. This thesis suggests estimating the scale of regional disparities and measuring the process of convergence and regional integration in Europe. It is thus a matter of zooming on the Central and eastern European countries to identify the explanatory factors at the origin of the uneven regional development in this part of the European space. Furthermore, in the debate between equity and competitiveness of the European Structural funds, a reflection was led on the eventuality of a cohesion policy rethought taking into account the neighboring effects on the regional growth and the convergence was argued. The methodology developped in this thesis couples spatial statistics (global and local spatial autocorrelation), spatial analysis (GWR), modelling by cellular automaton (Géocells) and mathematical formalization of the local convergence

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 325-356

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Y9943
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.