Figures du « réseautage en ligne » sur les réseaux socionumériques professionnels : le cas d’un groupe d’anciens sur LinkedIn

par Julien Mesangeau

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Boullier.

Soutenue le 11-12-2012

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Pierre Musso.

Le jury était composé de Gerhard Krauss, Alexandre Mallard, Franck Rebillard.

Les rapporteurs étaient Madeleine Akrich, Emmanuel Lazega.


  • Résumé

    Notre enquête a été conduite auprès de membres d’un groupe d’anciens élèves hébergé sur le site de réseau social professionnel LinkedIn. Elle a permis de produire deux résultats. Le premier résultat est une typologie des figures du réseautage en ligne. Nous proposons trois figures. Le NetMining, qui relève d’un usage exploratoire du site et oùl’utilisateur cumule de nombreux contacts. Le NetWorking où l’utilisateur sélectionne des relations sur la base de critères précis. Le NetSticking où l’utilisateur reproduit en ligne un réseau personnel basé sur la confiance. Ces trois tendances permettent de souligner deux caractéristiques propres aux pratiques de réseautage en ligne. D’une part, elles reposent surune pluralité de dispositifs de communication où LinkedIn occupe une place tantôt centrale, tantôt marginale. D’autre part, ces pratiques ne reposent pas nécessairement sur la poursuite d’une action planifiée. Le second résultat produit par notre enquête est un dispositif d’étude des pratiques de réseautage. Il associe des techniques de visualisation de graphes et analyses d’entretiens semi-directifs

  • Titre traduit

    Types of online networking on professional social network sites : case study of an alumni group hosted on LinkedIn


  • Résumé

    Our study had been carried on members of a social network hosted on the professional social network site, LinkedIn. It produced two main outcomes. The first is a typology of online Networking on three different classes. The first is the NetMining, which is a exploratory use of the website, where the user accumulated contacts. The second category is the NetWorking, where the users select contacts based on defined characteristics. The NetSticking is the third category, in which the user reproduced online a personal network based on trust. Those three categories highlight two main characteristics, specific to online networking. First, networking uses different means of communication, in whichLinkedIn is sometimes central, but sometimes marginal. Those practices are besides not necessarily based on planed actions. The Second result of our enquiry is a study device of the networking practices which associated graphs visualization technics and semi-directed interviews analyses


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Université Rennes 2 à Rennes

Figures du « réseautage en ligne » sur les réseaux socionumériques professionnels : le cas d'un groupe d'anciens sur LinkedIn


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 2 - Bibliothèque en ligne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Figures du « réseautage en ligne » sur les réseaux socionumériques professionnels : le cas d'un groupe d'anciens sur LinkedIn
  • Détails : 1 vol. (305 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-305. 94 réf. bibliogr. Table des illustrations et des tableaux
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.