Tony Blair, l’Europe et les relations anglo-américaines à travers The Economist (mai 1997-mai 2005)

par Adnan Bouachour

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Renée Dickason.

Soutenue le 23-11-2012

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le jury était composé de Gilles Couderc.

Les rapporteurs étaient Michael Parsons, Gilles Teulié.


  • Résumé

    Depuis des décennies. The Economist est considéré comme une référence incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à l'actualité politique et économique internationale. The Economist apparaît comme un journal d'opinion qui vise à renforcer l'influence d'une élite possédant un pouvoir économique et culturel dans le monde. L'hebdomadaire vante souvent son objectivité, son indépendance ainsi que sa vocation internationale ; cependant, le lecteur averti perçoit The Economist comme un magazine qui n'est pas si différent des autres dans la mesure où il cherche à défendre sa cause, sa doctrine et à faire valoir sa propagande. Cette thèse tente d'analyser l'image d'une personnalité politique, le Premier ministre britannique, Tony Blair, et de mettre en relief sa politique européenne et sa relation anglo-américaine à travers unelecture critique de The Economist de mai 1997 à mai 2005. Cette étude, qui se base sur l'approche de l'analyse critique du discours, envisage de souligner l'absence de partialité de The Economist, qui défend des valeurs néolibérales et tente ainsi de répondre aux attentes des lecteurs et de défendre sa vision du monde

  • Titre traduit

    Blair, Europe and the Anglo-american relations in The Economist (may1997-may 2005)


  • Résumé

    For decades. The Economist has been considered as an indispensable reference for those who are interested in international, political and economic news. The Economist has established itself as a journal which aims to reinforce the elite's influence on decision-making in economics, politics and culture in the world. The weekly magazine frequently proclaims its objectivity and its independence as well as its international appeal; nevertheless, the alert reader perceives The Economist as a magazine which is not so different from the others in that it defends its own cause, advocates its own doctrine and promotes its chosen propaganda.This thesis tries to analyze the image of a political figure, the British Prime Minister Tony Blair, and to focus on his European policies and Anglo-American relations through the study of The Economist between May 1997 and May 2005. The methodology of critical discourse analysis will help to demonstrate the partiality of The Economist, which vehicles neoliberal ideas, thus fulfilling readers' expectations while defending its own vision of the world

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 2 - Bibliothèque en ligne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.