Activité physique et produits dérivés du soja : intérêts dans la prise en charge du stress oxydant associé au diabète de type 1

par Ludivine Malardé

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Arlette Delamarche et de Carole Groussard.

Soutenue le 17-12-2012

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Christine Moisan.

Le jury était composé de Sophie Blat.

Les rapporteurs étaient Vincent Pialoux, François Guerrero.


  • Résumé

    Le Stress Oxydant (SO) est bien connu pour être impliqué dans la survenue et le développement des complications du diabète. Il est causé, au moins en partie, par une élévation importante de la glycémie. Chez les sujets diabétiques, lathérapie par l’insuline est vitale et constitue la pierre angulaire de la thérapie. Mais elle ne permet pas d’éviter à long terme l’apparition de complications, résultant du SO induit par les épisodes hyperglycémiques persistants.Chez le sujet sain, des prises en charge nutritionnelles et/ou par l’activité physique ont démontré avec succès leur capacité à diminuer le SO. L’activité physique bien conduite présente de plus l’avantage d’exercer un effet glucorégulateur.L’objectif de ces travaux de thèse était donc de déterminer si l’association de différentes prises en charge pouvait permettre de mieux lutter contre le SO, en agissant par des mécanismes complémentaires, démontrant alors des effetsadditifs. En s’appuyant sur différents protocoles de supplémentation, de traitement à l’insuline et/ou d’entraînement en endurance, nos travaux ont mis en évidence démontré l’intérêt d’un composé alimentaire dérivé du soja, le PFS, dansla prise en charge du SO associé audiabète. Nos travaux ont également mis en évidence que l’insuline et l’entraînement en endurance améliorait le SO induit par l’hyperglycémie, via des mécanismes partiellement différents. Leur association dans la prise en charge du diabète leur permet de potentialiser mutuellement leurs effets respectifs

  • Titre traduit

    Physical activity and soybean products : interests in management of oxidant stress associated to type 1 diabetes


  • Résumé

    Oxidant stress (OS) is well known to contribute to the onset and the development of diabetic complications. OS mainly result from marked rises in blood glucose level. Insulin treatment is required to keep patients alive, but fails to prevent long term complications progression, which result from hyperglycemic induced OS.In healthy people, diet and/or physical activity succeed to significantly reduce OS. Physical activity exhibit moreover glucoregulatory properties.Consequently, the aim of this thesis was to determine if combination of some therapeutic managements could better counteract OS, acting by complementary mechanisms, and so demonstrating additional effects. We used different protocols of supplementation, insulin therapy and endurance training to achieve these objectives. Our research demonstrated the value of soy derived compound, FSP, in management of diabetes-induced OS. We highlighted the abillity of insulin therapy and endurance training to improve hyperglycemic-induced OS, by differents mechanisms. Combination of both in therapeutic management of diabetes allow then to improve each other


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 2 - Bibliothèque en ligne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.