Le tympan de Vézelay : les peuples de la terre dans la pensée et l’art roman : traditions iconographiques et littéraires

par Maï Le Gallic

Thèse de doctorat en Histoire de l'art médiéval

Sous la direction de Xavier Barral i Altet.

Soutenue le 16-07-2012

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Éric Palazzo.

Les rapporteurs étaient Géraldine Mallet, Bruno Boerner.


  • Résumé

    Elaboré dans les premières décennies du XIIe siècle, le tympan central du portail de la nef de Vézelay est l’un des témoins privilégiés du renouveau iconographique que connaît l’art roman entre la fin du XIe et le début du XIIe siècle. Maintes fois étudiée, son iconographie demeure pourtant énigmatique par la rareté de son thème – la Pentecôte – et plus encore ses scènes périphériques, portant l’image des peuples de la terre. C’est à ce motif, dans sa relation au contexte qui l’environne, que cette étude est dédiée. Le premier chapitre envisage les circonstances historiques, intellectuelles et monumentales qui ont vues l’élaboration d’un tel programme, lequel se révèle fortement ancré dans le renouveau que connaît la communauté au XIe siècle. Le second chapitre, consacré à l’iconographie tympanale, en livre l’étude matérielle et descriptive avant de la replacer au sein de la tradition iconographique de la Pentecôte. Une analyse qui démontre combien le tympan, nonobstant sa rareté, se conforme aux principes de cette tradition. Le dernier chapitre, enfin, aborde le motif des peuples de la terre. Il en livre tout d’abord une définition affinée par l’analyse générale de ses formes et traditions iconographiques, littéraires et conceptuelles depuis l’antiquité. Révélant une prédilection pour le champ ornemental et divertissant au Moyen Âge, le motif accède, au tympan, à une valeur symbolique et sémantique rare propre au cadre religieux au sein duquel il prend place. Objet de curiosité et image d’altérité, il fonctionne ici tel un point d’entrée pour le fidèle, autant qu’il unifie l’iconographie tympanale et renforce les notions inhérentes au thème de la Pentecôte

  • Titre traduit

    The tympanum of Vézelay : people of the Earth in romanesque art and thought : iconographical and litterary traditions


  • Résumé

    Designed in the early decades of the twelfth century, the central tympanum of the the nave portal of Vezelay is one of the privileged witnesses of the iconographic revival of Romanesque art between the late eleventh and early twelfth century. Repeatedly studied, its iconography yet remains enigmatic by the rarity of its theme – the Pentecost – and more, by its peripheral scènes, bearing the image of the peoples of the earth. It is to this pattern, in its relation to its surrouding context, that this study is dedicated. The first chapter considers the historicals, intellectuals and monumentals circumstances that have witnessed the development of such a program, which reveals deep roots in the revival the community knew in the eleventh century. The second chapter, devoted to the tympanum’s iconography, perfoms its descriptive and material study before replacing it in the iconographic tradition of Pentecost. An analysis which demonstrates how the tympanum, despite its rarity, is consistent with the principles of this tradition. Finally, the last chapter discusses the pattern of the peoples of the earth. It first delivers a refined definition through the general analysis of its iconographics, literaries and conceptuals forms and traditions since antiquity. Revealing a predilection for the decorative and entertaining fields in the Middle Ages, the tympanum’s pattern accesses a rare symbolic and semantic value peculiar to the religious framework within which it takes place. Object of curiosity and image of otherness, it works here as an entry point for the worshippers, as well as it unifies the tympanum’s iconography and strengthens inherents concepts to the theme of Pentecost.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 2 - Bibliothèque en ligne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.