Stress et bien-être chez le cheval : facteurs d'influence et liens avec la relation à l'homme

par Clémence Lesimple

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Martine Hausberger et de Marie-Annick Richard-Yris.

Soutenue en 2012

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail vise dans un premier temps à compléter les outils d'évaluation de l'état de bien-être/mal-être des chevaux. Dans un second temps, en utilisant des indicateurs avérés de l'état de bien-être des individus, nous avons voulu cerner les causes d'un potentiel état de mal-être, au niveau populationnel. Nous avons donc effectué une étude de terrain impliquant un grand nombre de centres équestres. Nos résultats soulignent 1) un impact majeur des techniques d'équitation enseignées dans les établissements en termes de bien-être des chevaux, à savoir l'apparition de problèmes vertébraux et 2) des relations fortes entre ces problèmes vertébraux et des modifications physiologiques et posturales chroniques. Le second aspect de cette étude avait pour but d'identifier différents facteurs en jeu dans une possible altération du bien-être des animaux. Nos résultats montrent qu'il existe, de la part des responsables des établissements, une réelle sous-estimation/méconnaissance des signes d'altération du bien-être. Nous avons également mis en évidence l'existence de profils de gestion des établissements, menant à des profils de chevaux à la fois en termes de traits comportementaux et de bien-être/mal-être, soulignant l'importance d'avoir une approche multidimensionnelle lorsque l'on s'intéresse au bien-être au niveau populationnel. Dans l'ensemble, ce travail contribue à mieux identifier les causes d'un potentiel mal-être pouvant être à l'origine d'une émotivité ou d'une agressivité accrue. Nous avons également développé une méthode permettant de détecter des problèmes de santé dorsale en conditions de terrain.

  • Titre traduit

    Stress and welfare in horses : influencing factors and human-horse relationship


  • Résumé

    This study's first aim was to supplement the evaluation aspects of the state of good / bad welfare of horses, particularly looking at riding techniques. We also investigated the causes for a possible bad welfare status on a population level, by using recognized welfare indicators. We therefore carried out a field study looking at a large number of riding schools. On the one hand, our results underline a major impact of the riding techniques taught in the riding schools on horses' welfare, namely on the emergence of vertebral problems. On the other hand, these vertebral problems are related to physiological (muscular activity) and chronic postural modifications (i. E. Observed outside working hours). The second aspects of this study aimed to determine the different the factors at stake in a possible welfare alteration in animals. Our results show that riding school managers show a real underestimation / unawareness of the signs of welfare impairments. In addition, we have brought to light the existence of riding school management profiles, leading to horse profiles, both in terms of behavioural traits and good / bad welfare state, thus underlining the importance of having a multidimensional approach when investigating welfare in horse at a population level. Overall, this study contributes to a better identification of the possible causes underpinning emotionality or increased aggressiveness. We have also developed a method to detect dorsal health problems in field conditions and on a large number of horses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (349 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 271-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2012/34
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.