Rôle du complexe adaptateur pour la clathrine AP-1 dans le maintien de la polarité épithéliale chez Caenorhabditis elegans

par Massiullah Shafaq-Zadah

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Grégoire Michaux.

Soutenue en 2012

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Epithelial polarity is an essential process occuring during organisms developpment. Here we focus on the C. Elegans intestinal and epidermal epithelial tissue to better understand how the cell maintains its polarity by definining an apical and a basolateral membrane. The establishment and the maintenance of this polarity is ensured by polarity determinants proteins and among this, the PAR3/PAR-6/aPKC and CDC-42 are essential components to specify apical polarity. We have shown that the clathrin adaptor complex AP-1, an essential regulator of intracellular traffic, is involved in that process. We confirmed that AP-1 is indeed implicated in basolateral cargo sorting, consistent with mammalian AP-1 function but surprisingly AP-1 also controls the apical sorting of a transmembrane protein as well as the asymetric localisation of PAR-6 and CDC-42. The AP-1 loss of function induces a conversion of the lateral membrane into apical identity and eventually the formation of ectopic lumens. The AP-1 inhibition also causes an embryonic lethality which may be explained by the phenotype observed within the epidermis. In that context, AP-1 controls the cell junction integrity and interestingly the apical sorting of E-cadherin. Together our data demonstrate an essential function for AP-1 in apical sorting that directs epithelial polarity maintenance.

  • Titre traduit

    Essential role of the clahrin adaptor complex AP-1 for the maintenance of the epithelial polarity


  • Résumé

    La polarité épithéliale est un processus essentiel au cours du développement d’un organisme. Ici, nous nous focalisons sur le tissu épithélial intestinal et épidermal de C. Elegans pour comprendre comment la cellule maintient sa polarité en définissant un pôle apical et un pôle basolatéral. Afin d’assurer la mise en place et le maintien de cette polarité, des protéines appelées déterminants de polarité interviennent. Parmi ces déterminants, le module PAR-3/PAR-6/aPKC et CDC-42 sont des acteurs majeurs pour spécifier la polarité apicale. Nous avons montré que le complexe adaptateur pour la clathrine AP-1, un régulateur clé du trafic intracellulaire remplit une fonction inattendue dans ce processus. En effet, nous avons confirmé le rôle d’AP-1 dans le tri basolatéral observé chez les mammifères, mais de façon intéressante nous avons démontré qu’AP-1 contrôle également le tri apical d’une protéine transmembranaire ainsi que la localisation asymétrique apicale de CDC-42 et PAR-6. En effet, l’inhibition d’AP-1 cause une délocalisation basolatérale de CDC-42 et PAR-6. La perte de fonction d’AP-1 induit une conversion de la membrane latérale en membrane apicale et la formation de lumières intestinales ectopiques. La perte de fonction du complexe AP-1 induit également une létalité embryonnaire qui peut s’expliquer par le phénotype identifié dans l’épiderme. Dans cet épithélium, AP-1 contrôle l’intégrité des jonctions cellulaire et notamment le tri apical de la E-cadhérine. Nos résultats démontrent une fonction essentielle d’AP-1 dans le tri apical, directement responsable du maintien de la polarité épithéliale.  

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2012/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.